SEREIRROF Peintre France


SEREIRROF      Peintre      France

( new   réalisé par Michel NASLOT, un des administrateurs du site )

 

Sereirrof peint des gens. Des gens vêtus, des nus, des écorchés vifs, des tortillés, des entortillés, des contorsionnés, des gens à côté de leurs pompes, ou nettement au dessus de leurs pompes. Des franchement planants, des qui ne reviendront jamais sur terre, des qui ne font que passer, des toujours absents, des qu’on n’aimerait plus voir, et qu’on aimerait surtout ne pas avoir à table.

Des visages aussi. Des visages qui en disent long, des visages qui ne vous disent rien, des visages fermés, des visages gênants, des visages gênés. Des qui font la gueule, ou qui se foutent de votre gueule, des visages qui dérangent, ou de ceux que l’on dérange. Des vrais gens quoi. Tous tordus, mal foutus, bancals, décalés, mal dans leur peau, mal aux os, mal aux autres. Des gens comme vous et moi, en quelque sorte. Mais avec une certaine prédilection pour l’autoportrait, tout de même.

 

1456483683-capture-s

Né en Haute-Savoie en 1947, Sereirrof a passé son enfance en région parisienne. Il vit et travaille maintenant en Dordogne.
Titulaire d’un DEA de physique des gaz et des plasmas, il a d’abord mené une carrière scientifique : chercheur au CEA, professeur de mathématique, chercheur en énergétique à l’Ecole Centrale de Paris. Après avoir passé un DESS de méthodes physiques consacrées à l’archéologie, il a été restaurateur de mosaïques antiques, puis directeur d’un laboratoire de restauration et de recherche sur la métallurgie ancienne.
Ce n’est qu’en 1998 qu’il a franchi le pas de la création artistique professionnelle en devenant peintre et mosaïste, pour se consacrer exclusivement à la peinture à partir de 2002.
Cet artiste autodidacte fonde son art exceptionnel sur une connaissance approfondie, artistique et technique, du travail des grands peintres du passé et de notre temps. Sa peinture, que l’on peut ranger dans l’expressionnisme contemporain, est consacrée exclusivement à la représentation du genre humain.

Expositions

Au début de sa carrière, Sereirrof a exposé dans des galeries du sud de la France, à Bordeaux, Toulouse, Nice, Saint-Paul de Vence, Brive la Gaillarde, etc.
Depuis 2011 il est représenté par la galerie Schwab Beaubourg, en exclusivité depuis 2013. Nous lui avons consacré des expositions personnelles en 2012, 2013 et 2014.
Son travail a été présenté dans plusieurs foires et salons :
plusieurs années au salon d’Automne à Paris,
à la foire internationale de Canton, en Chine, en 2008,
à Puls’art au Mans en 2009.

Et  avec la galerie Schwab Beaubourg
à Art Elysées en 2012,
à START (Strasbourg) en 2013,
au salon Comparaison à Paris en 2013,
à Art’up (Lille) en 2014.

Media

Il est présent dans plusieurs ouvrages récents :
L’expressionnisme contemporain (2010)
Le portrait dans l’art contemporain (2012)
Le nu dans l’art contemporain (2013)

Des articles lui ont été consacrés en 2013 dans les magazines Artension et Miroir de l’Art.

 

thumbr

st-2013-19

 

Artist authorship + no commercial use + no modification

Copyright ©SEREIRROF

Vitrinart © Copyright 2012-2016 All right reserved

http://www.sereirrof.fr

Artist authorship + no commercial use + no modification

Copyright ©SEREIRROF

Vitrinart © Copyright 2012-2016 All right reserved

Michel NASLOT, un des administrateurs du site.

Publicités

ANTHONY PERROT Artiste plasticien


 Peinture – Dessin – Écriture – Photographie – Sculpture

Né le 21 Décembre 1986 à CLERMONT-FERRAND (63)

Résidence Chartreux – Bâtiment G1 – Porte n°398
Rue de Decize – 03000 Moulins

            anthonyperrot03@gmail.com

                                       —–

12795276_566837510141645_485913367291543089_n12799129_566837516808311_5143168562911475479_n12805675_566837520141644_7667322393222138717_n

sg1l1390sg1l1749

FORMATION
2010: CAP Décorateur sur verre- Au CERFAV à Vannes-le-Châtel. Obtention du diplôme.

2009: Formation découverte des métiers – ADELFA (stage d’une semaine en infographie entreprise « Sixième sens ») à Yzeure.

2005: CAP Tailleur sur cristaux – Arts & techniques du verre à Yzeure. Obtention du diplôme.
EXPOSITIONS

2014. « Constellations d’âmes » Atelier 17- Du 15 février au 22 mars 2014 à Moulins-sur-Allier.

2014 « Flambée d’acrylique sur table  » Au « Grand Café. Du 20 septembre au 24 décembre 2014 à Moulins sur-Allier.

PRESSE

2016. Magazine Artension n°135 janvier/février – Apparition dans le courrier des lecteurs p.13

 

—–

 

Artist authorship + no commercial use + no modification

Copyright © Anthony PERROT

Vitrinart © Copyright 2012-2016 All right reserved

 

—–

 

https://perrotanthony.wordpress.com/

https://www.facebook.com/minimalistartperrotanthony/

 

dsc_0038

 

Artist authorship + no commercial use + no modification

Copyright © Anthony PERROT

Vitrinart © Copyright 2012-2016 All right reserved

Michel NASLOT, un des administrateurs du site.

 

—–

SOPHIE ROCCO Peintre/Sculpteur

Cette galerie contient 12 photos.


Sophie Rocco vit à Paris. Elle peint, comme au Japon on pratique un Art. C’est un cheminement personnel, la recherche d’une « voie », ayant pour objectif la connaissance et la prise de conscience de la place de l’homme dans l’univers…   Sophie Rocco lives and works in Paris. She painted, as is practiced in Japan Art. […]

Martin Perez Irusta Painter Argentina


Martin Perez Irusta    Painter    Argentina

( updated from 2013/ 10 )

—–

MARTÍN PÉREZ IRUSTA, 1967, Río Cuarto, Córdoba,Argentina.
Formed in Architecture and Design
Focuses on painting professionally since 2001,
in which he moved to Madrid where he currently
resides.He has exhibited in group and individual in
Argentina, Chile, Peru, Bolivia, Spain, Belgium and U.S.A.
El paisaje es una construcción cultural, o lo que es lo mismo, una serie de ideas y sensaciones que elaboramos a partir del lugar que contemplamos. Martín Pérez Irusta emprende su trabajo con un alto grado de despojamiento figurativo y filtra el paisaje a través de un complejo proceso de introspección; esto no quiere decir que deforme lo que observa, sino que modula la presencia de la realidad hasta convertirla en un acontecimiento plástico. De este modo, Martín Pérez Irusta va difuminando progresivamente el referente físico y afirmando un sutil diálogo entre la luz y el color. Ambos elementos dan entidad a su idea del paisaje, encarnan su presencia y proyectan hacia el espectador una pintura serena, sutil en su construcción y plena de matices que siempre requieren una mirada atenta.
Carlos Delgado—critica.
 
Con formación universitaria en Arquitectura Urbanismo y Diseño, Se dedica profesionalmente a la pintura desde 2001, año en el que se traslada a la ciudad de Madrid donde actualmente  reside.
Ha realizado exposiciones colectivas e individuales en Argentina, Chile, Perú, Bolivia,  Colombia, Venezuela, España, Bélgica y Estados Unidos.

Artist authorship + no commercial use + no modification          

 Copyright ©Martin Perez Irusta

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

——

Perez Irusta Art

Perez Irusta Art1

Perez Irusta Art2

——

http://www.perezirusta.com

http://www.perezirusta.blogspot.fr/

https://www.facebook.com/perezirustaart

Paisajes

——

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

DIAPORAMA :  36 PHOTOS

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://youtu.be/avkHUGNkdlQ

—–

Artist authorship + no commercial use + no modification        

  Copyright ©Martin Perez Irusta

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved 

DENIZOT Colette Painter France


Colette Denizot    Painter     France

 

 

———-

Oeuvres en vente-Artworks for sale-Obras en venta

—–

« au-delà du brouillard »
-acryliques sur toile
– 73 cm x 60 cm
– 1kg700
– 500€
COLETTE DENIZOT 1-au delà du brouillard- 73x 60 -400 EURO-1kg700
« elle a choisi le bleu »
 -acryliques sur toile
– 60 cm x 80 cm
– 1kg200
– 600€
COLETTE DENIZOT  2-elle a choisi le bleu-60x80-500 EURO-1kg200
—-
« modeste spirale »
-acryliques sur toile
– 40 cm x 40 cm
– 650gr
– 250€
COLETTE DENIZOT 3-modeste spirale-40x40-200 EURO-650gr
« où les nuages s’attroupent »
 -acryliques sur toile
-60cm x 60cm
– 1kg400
– 450€
COLETTE DENIZOT 4-où les nuages s'attrouppent-60x60-350 EURO-1kg400
« sans titre 46 »
-acryliques sur toile
– 80cm x 60cm
– 1kg200
– 600€
COLETTE DENIZOT 5-sans titre 46-80x60-500 EURO-1kg200
« sans titre 47 »
 -acryliques sur toile
– 80cm x 60cm
– 1kg200
– 600€
COLETTE DENIZOT 6-sans titre 47-80x60-500 EURO-1kg200
« tranquilles bavardages »
-acryliques sur toile
– 50cm x 70cm
– 800gr
– 400€
COLETTE DENIZOT 7-tranquilles bavardages-50x70-350 EURO-800gr.
« sans titre 165 »
-acryliques sur toile
-40cm x 40cm
– 300gr
– 250€
COLETTE DENIZOT 8-sans titre 165- 40x40-200 EURO-300gr
« sans titre 198 »
-acryliques sur toile
-40cm x 40cm
– 300gr
– 250€
COLETTE DENIZOT 9-sans titre 198-40x40cm-200 EURO-300gr
« sans titre 199 »
 -acryliques sur toile »
-40cm x 40cm
– 300gr
– 250€
COLETTE DENIZOT 10-sans titre 199-40x40- 200 EURO-300gr
———–

Artist authorship + no commercial use + no modification          

 Copyright ©Denizot Colette

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

 

———-

-Peintre autodidacte, née le 11/11/1958 à châtillon sur Seine

-premières expositions 1995
-inscription à la maison des artistes comme peintre professionnel en 2000

expositions personnelles:

-Paris: Sofitel des champs Elysées,Club international
du droit et de l’économie
-Menton: Salons du Royal Westminster
-Chalon sur Saône : galerie du Châtelet
-Arnay le Duc : espace des arts »les bains douches »
-Lyon: galerie Richelieu, le tapis rouge
-Orly…etc….
-Clermont l’Hérault « Le Fontenay »
-2007 exposition permanente à L’ATELIER-GALERIE à Gergy

expositions collectives:

-Château de Wegimont(Belgique)
-Abbaye du val saint Lambert,Liège (belgique)
-Centre international d’art contemporain, Liège (Belgique)
-Salon de Nurnberg(Allemagne)
-Galerie Siret, galerie Thuillier, Paris
-Galerie Lions’y , Lyon
-Salons de l’atelier Beaune
-« l’archipel sur le lac » saint Martin du Lac
-Salon de pentecôte , Charlieu
– Salon de printemps SLBA, Lyon
-Le Lieu, Cuisery
-La récup’ 2003
-Conflu’art, Verdun sur le doubs
– Salon ARTZOOM dans le Jura
– exposition Château de Rully 2005
– Les arts en fêtes à La Clayette 2005
– salon JUR’ART Athume Jura 2005-2006
– Forum Vinci 2005.06
-la maison des arts « les estivales » Lamarche sur saône 2006
– Eposition « la matière » Galerie A7 Auvillar (Bordeaux)2006
-salon « teintes-âmes-art » Montrevel (2007)
-le Pressoir de Clessé (2007)
-Galerie « communic’art » Paris(2007)
– Le Réservoir (saint marcel)
– Carmel ‘art (chalon sur saône)

-membre de la Société Lyonnaise des Beaux Arts
-Salon des indépendants Lyon 2000
-Salon international des « créateurs du siècle » Arts Inter, Dijon,Arles,Chambéry
membre du collectif « Aux Arts, etc… » de Chalon sur Saône

Récompenses

prix signature 2000 Paris galerie Siret
médaille d’argent salon Arts-Inter Dijon
médaille d’argent salon Arts-Inter Arles
médaille de Vermeille Arts-Inter Chambéry
Grand prix du salon de Charlieu 2002
———-

http://colettedenizot.wix.com/colette-denizot-

https://www.facebook.com/GalerieColetteDenizot/info

https://www.facebook.com/colette.denizot

http://www.artmajeur.com/fr/artist/denizotcolette/pricelists

http://fr.linkedin.com/pub/colette-denizot/62/a35/609

———-

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

 ———-

 

Artist authorship + no commercial use + no modification          

 Copyright ©Denizot Colette

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

EVELYNE POSTIC PAINTER SINGULAR ART FRANCE


EVELYNE POSTIC   PEINTRE ART SINGULIER   FRANCE

 

Evelyne Postic (born Mazaloubaud) was born in 1951 at the Hotel Dieu Lyon, France. Autodidact.

Evelyne Postic moved to Grenoble where she invents a parallel world, and began to paint and draw shapes that combines humans, plants, animals.
She is working on the adaptation of the living being to its environment, the evolution of species to survive. The infinite variety of forms of marine worlds, land and invisible fascinates.
Such as a river too long content, it creates the evening unabated. The color will be very important in his work.

———-

Evelyne Postic (née Mazaloubaud ) est née en 1951 à Lyon à l’hôtel Dieu, France. Autodidacte.

Evelyne Postic s’installe à Grenoble où elle s’invente un monde parallèle, et commence à peindre et à dessiner des formes où se mêlent l’humain, le végétal, l’animal. Elle travaille sur l’adaptation de l’être vivant à son environnement, l’évolution des espèces pour survivre.  La variété infinie des formes des mondes marins, terrestres, et invisibles la fascine. Comme une rivière trop longtemps contenu, elle crée le soir sans relâche .La couleur va être très importante dans son travail.

1989- les formes sont plutôt graphiques, a partir de 1995, elles deviendront plus courbes ensuite.

Sa recherche se fait sur des supports variés, toiles, polystyrène (bas-reliefs), papier, les personnages sont toujours de profil, les mains et pieds, très présents, les lèvres lippues, les yeux immenses, clin d’œil à l’Afrique qui fait partie de ses rêves.

La sculpture fais aussi partie de son œuvre, papier mâché et coloré, bois noirs sculpté, série en polystyrène, les dernières sculptures en papier, colle, fer à béton, et coquillages.

1990- Luis Marcel, de la galerie « Les quatre coins » à Rouannes, l’expose au salon d’art contemporain de Toulouse, (collection du musée de l’Art en marche, à Lapalisse, France).

1994- Rencontre avec Cérès Franco, qui l’exposera à l’œil de Bœuf, rue Qincampoix à Paris,

Puis celle-ci entrera dans sa collection à l’Agrasse, France.

En 1996- Gérard Sendrey musée de la création Franche, l’invitera « aux Jardiniers de la mémoire » présente dans la collection du musée de la création Franche à Bègles, France.

En 1998- découverte de New- York, invité pour une exposition collective par l’artiste Pill Demise Smith, avec Ody Saban, Carolle Bailly, Gérard Sendrey.

A son retour elle peint de grands calicots, sur le thème de l’immigration, où les buldings sont transformés en femmes.

En 2006- elle s’installe à Lyon, retour aux origines, près du Rhône.

En 2009- la galerie Dettinger-Mayer, spécialisée dans le dessin contemporain et les arts primitifs expose ses nouveaux dessins, des encres, en noir et blanc, sur toile, où tout son univers peut se multiplier à loisir, mondes cachés, intérieurs mystérieux, où le subconscient, révèle ses peurs intimes, et les exorcise.

2010- Participation à l’exposition, L’art partagé, à Rives France, organisé par le collectionneur Jean-Louis Faravel, président D’œil’art.

2010- La galerie Hamer à Amsterdam, art brut et outsider, l’expose au salon Outsider au Kunst center à Aalsmeer, près d’Amsterdam, avec des dessins sur calque.

2011- le musée de l’Art spontanée à Bruxelles lui fera une exposition personnelle de ses dessins sur toile en noir et blanc, en février 2011.

En 2012- Découverte de l’Afrique noire au Togo et Benin , avec Alain Dettinger.

Exposition personnelle à la galerie de la Halle Saint-Pierre à Paris temple de l’art brut et singulier.

La galerie Dettinger-Mayer à Lyon, lui fait une seconde exposition personnelle avec des dessins sur calques, en noir et blanc et couleur, la couleur revient, mais en douceur.

Cette exposition est plus organique , la mort et la vie s’y entrecroise.

La galerie Américaine Bourbon-Lally, exposera ses dessins à l’Outsider Art Fair de New-York en février 2013.

En mai 2013 : exposition  » l ‘Inachevé » – Gare de Lausanne Halles CFF – Suisse

Du 7 juin au 7 juillet 2013 : Exposition de dessins au Maroc, Tanger, avec la galerie Conil et Artingis

texte JP001POSTIC

MUTATIONS CHEZ LES ALLOCHTONES D’EVELYNE POSTIC ?

Nées d’une longue filiation de personnages issus de son imaginaire, les créatures récentes d’Evelyne Postic sont pourtant physiquement différentes de leurs ancêtres. Leur habitat également, d’où le grégarisme a disparu. En somme, en « mutant » de la couleur au noir et blanc, avec ce travail très stylisé, miniaturisé, elle a fait éclore une nouvelle génération moins anecdotique que la précédente, et plus animalière. Plus rigoureuse, aussi, dans sa précision d’entomologiste.

Désormais dépourvu d’habitacle original, chaque « individu » de son prodigieux bestiaire est placé dans un rectangle indépendant des autres. Comme ceux que l’on trouve épinglés et étiquetés dans les Muséums d’histoire naturelle. Comme si l’artiste avait fait le tour des animaux fabuleux dont son enfance a pu rêver : rats énormes aux dents menaçantes et pattes griffues… lézards géants à tête ovoïde bardée d’ergots, aux écailles finement soudées, aux énormes pores fémoraux… griffons, toutes antennes dressées, gueule ouverte, semblant menacer un ennemi invisible… papillons aux ocelles spiralées, aux palpes/fleurs terminés par des vibrisses qui, telles des dentelles, leur confèrent gracieuseté, délicatesse et majesté… oiseaux dressés, tête coiffée d’une excroissance aplatie, au  bec vermiculé… animaux enfin, de forme indéfinie, dotés de barbillons/fleurs, au corps extrémal et pattes inégales dans leur finesse surprenante, etc. Toutes ces « espèces » saisies en des temps antédiluviens par quelque cataclysme, et figées pour l’éternité dans leurs attitudes familières.

Telles sont les différences anatomiques de ces êtres, qu’elles donnent à penser qu’il pourrait s’agir d’un « autre » monde ! Alors que ce sont assurément des vestiges de ses ethnies familières, exhumés après des millénaires de bouleversements, par Evelyne Postic ? Sans doute, pour elle, cette appartenance est-elle évidente, qui définit ses nouvelles créations comme de vieux amis : « Homme-cerveau », « La bestiole », « La chose », « Enveloppeuse »… ? Mais, pour le visiteur l’énigme reste entière.

Néanmoins, vivants ou fossilisés, elle a longuement fleuronné ces êtres, d’étoiles ou folioles minuscules, les a incrustés d’infimes guillochures, piquetés de graciles vermiculures, ponctués de microscopiques pointillés, générant sur certains une sorte de velouté qui pourrait aller à l’encontre de l’idée de « fossiles »…?

Quoi qu’il en soit, tant de soin apporté à ornementer ses personnages, tant d’heures à l’évidence passées dans une proximité harmonieuse, une imagination enflammée, une fantasmagorie débridée, font que les dessins d’Evelyne Postic génèrent la même surprise que ses précédents allochtones, témoignent de la même quête, d’un même espoir de percer les secrets de la vie dans des mondes inexplorés, créant subséquemment les épisodes d’un captivant récit d’aventure et d’amour. Créant également et surtout, une œuvre pleine de cohérence, de vitalité, d’une facture à la fois mystérieuse et déterminée, avec pour constantes, authenticité, force créative. Et beauté.     Jeanine Rivais

 

 

Artist authorship + no commercial use + no modification      

    Copyright ©Evelyne Postic

Vitrinart © Copyright 2012-2016   All right reserved

—–

—–

—–

www.myspace.com/art36

www.postic.black-and-white.overblog.com
www.galerie-dettinger-mayer.com
www.galeriecorcia.com

https://www.facebook.com/evelyne.postic

—–

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS.

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

 

 

 

 

Artist authorship + no commercial use + no modification        

  Copyright ©Evelyne Postic

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved 

Richard Afanou Korblah Artist Benin


Richard Afanou Korblah       Artist      Benin

( updated link from october 2013 )

His next work is varied: the artist has more than one string to his bow and boundless inspiration.

The painting occupies firstly prominently in his work.

He painted icons, performs various tasks in monasteries (Abomey Dassa …), and participates in the Basilica of Dassa (mural, Stations of the Cross).

Then the young visual artist inspired by the Fulani people, marginalized in Benin and in other West African countries. He is particularly interested in one of their custom: a ceremony was both fun and initiation called « Goodja » Fulani language, this term means and flogging is a rite of passage for young men among adults. Flogging shows the transcendence of physical pain to the quest for an ideal. Thus, the artist’s sculptures express the suffering and joy, strength and brutality of these ceremonies. Through his work, Richard A. Korblah seeks to promote and share the tolerance and acceptance of others, the dialogue of cultures and the culture of peace. »   Extract

BIOGRAPHIE => http://www.rak-korblah.com/biographie/

EXPOSITIONS :

2012-2013 : « Té ndé » exposée à Ouidah

Juin – septembre 2012 : exposition à l’institut français de Cotonou

2008 : Participation au symposium granite à Dassa (Bénin)

2008 : Exposition à Miami (USA) dans le cadre de « Blank Canvas Concepts »

2007 : Exposition au Centre culturel français de Parakou (Bénin)

2007 : Exposition collective Centre culturel américain  (Bénin)

2003 : Rencontre Boulev’art à Cotonou (Bénin)

2001 : Rencontre Boulev’art à Cotonou (Bénin) / Rencontre Boulev’art  à la Ciotat (France)

2000 : Rencontre Boulev’art à Cotonou et Abomey (Bénin)

1997 :  Exposition collective à l’université de Cotonou (Bénin)

Critique d’art :

Ethnographe, il recueille les paroles du monde, matérialisées dans les gestes, les rites, les valeurs qui le constituent et lui confèrent authenticité.

Artiste, il les sublime dans les dessins, peintures, photographies, sculptures, ses miroirs du monde.

Esthète, proche des modes de vie respectueux de la nature, il exalte leur beauté ; beauté qu’il aime révéler à travers la souffrance, fardeau de l’être dans le monde, qu’il tourmente et exhibe, pour l’exorciser.

Exquise subtilité artistique, il va se tourner vers la cérémonie Goodja, rite d’initiation du peuple peuhl. Pas totalement perverti par la modernité, gardien d’expressions culturelles ancestrales, ce peuple conserve encore intacte la mémoire des traditions. La flagellation que les jeunes s’infligent lors de l’entrée dans la vie adulte, comme tout passage, est souffrance, mais la souffrance qui n’avilit pas est apprentissage et ils en sortent enorgueillis. On sort de la sensualité – les jeunes adolescents, parés de leurs plus beaux atours, maquillés, portant des bijoux, exhibent leurs corps androgynes, on entre dans l’émotion pure, violente, exaltée, par la couleur rouge du sang provoquée par leur souffrance. Le sens, la mise en scène d’une beauté élégante, transcendent la violence du geste.

Dès lors, entre sa réflexion et l’écho de la matière, il y aura un seul flux, son souffle créateur. Peinture, collages de photographies partiellement détruites, symbole de la douleur, images où brûlent les regards espiègles des jeunes filles, des futures épouses, des enfants qui assistent au spectacle – ses toiles en couleurs ocres. Ocres – archaïques, barbares, tordues, contorsionnées – ses sculptures, orgies de la matière.

Ses dessins, aires de jeu, enjoués, spontanés comme l’enfance d’où ils tirent leurs traits délurés, ses tableaux, formes irrégulières, peaux d’animaux tannées, tendues et séchées, ses sculptures, brutes narrations…

Richard Afanou Korblah et ses « paroles de la matière ».

Fabiola Badoï

Artist authorship + no commercial use + no modification          

 Copyright ©Richard Afanou Korblah

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

 

http://www.rak-korblah.com/galerie/

https://www.facebook.com/richard.a.korblah

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

 

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Richard Afanou Korblah

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved