CARL ROBERTS Sculpteur South Africa


CARL ROBERTS       Sculpteur        South Africa

 

Carl Roberts
Trial and Error
There is a line from E.M. Foster’s “Passage to India” that inspires me. The character Mrs. Moore says; “I think that everyone fails but there are many kinds of failure”
By the age of five I had already experienced a few of catastrophes and was on to my third father. The first crashed his RAF jet and the second died of lung cancer. We lived in many places; my elder sister has been in more schools than years in school. Perhaps it is surprising I even got to my final year in school as I was emotionally unstable and intellectually disinterested. Add to that I am ADD (attention deficit disorder), a little dyslexic and did not have art as a subject at school. Needless to say, I failed my finals.
I worked for five years before deciding to go to University to “fail”. I hoped for an exciting social life and the credibility of being a university drop out. The day before I left Durban for Rhodes University I got a rejection note. With little to lose and my friends waiting to take me on a meandering trip down the Wild coast, I persisted. To this day I am not certain if the university made a mistake with the admission criteria or if it was that I bullied my way into the university. The admission officer, flustered by my attack, allowed me to register for a Journalism degree with art as an extra credit. That extra credit changed my life!
I switched to a degree in Fine Art and failed to fail as I had imagined I would. Much to my surprise I was awarded the prize for the best all round art student, received academic half colours and a Rhodes University bursary to further my studies. I went on to complete a Master’s degree and became a Fine Art lecturer. In 1995 I was pushed from my position as a lecturer at the University of Durban-Westville by a disgruntled and threatening student and inept management to become a full time artist. Now, I am grateful for that unfair and upsetting calamity.
My artist statement reads:
I work like the automatic artist of the Surrealist movement in that I trust my subconscious to generate ideas. The emphasis is on “magic, accident, irrational, symbols and dreams”. Like the Rorschach (ink blot) test, the material often suggests images and sometimes presents them in an unusual way. The image made depends ultimately upon what lies in the subconscious, elements of chance and the spirit of the times.

I distrust artist statements! I suspect that they may be limiting and misleading because they rationalize what has been or is being done. They mislead the artist as much as the viewers. I believe that artists should not know what they are doing and feel their way towards something that works. Clear cut, unconfused artists’ statements are good for marketing as they put the buyer at ease. However there is impossibility about art as innovation comes through disappointment and exploration is about the unknowable. There is some certainty of failure. It may be true that you can never make a perfect work. Art is difficult and that leads us into temptation, to justifications and words.

It turns out that like most artists my work is, unintentionally and unknowingly, autobiographical. With hindsight I can see the works reflect my life in symbols and images. Icarus and flying figures relate to my flying, crash and burn father. Boats and whale hunts are images of the many sea journeys made to flee disaster and or in pursuit of better days and my love of the sea. Most of the sculptures I have made can be shown to have a connection to my life, but I think it is also important to have some that are incomprehensible.

I like to discover. I try different mediums, different subjects, textures, forms, whatever takes my fancy. Perfection is as limiting as chaos so I go about trying to order chaos. It is a challenge and is entertaining. Perhaps my artist statement should read like the mission statement of the Starship, Enterprise, from the Star Trek series: “To go where no man has gone before”. Except that I am not outlandish, in fact, I think I am conservative. Despite art being a public business that requires showmanship in order to sell it, it is, in its making, a private journey.

I prefer natural mediums like wood, stone and bone that I find in places I know but it is not a rule and there have been lots of other mediums from nylon strap to bark. I prefer something that is organic and “messed up” a little as “Perfect order is as hostile to innovation as total disorder” (“Arrival of the fittest” Andreas Wagner) My first efforts at a new medium are often flawed but I learn and adapt. If I ever solve all the problems I will need a new challenge.

When I start to lose interest is usually when galleries and clients start to take notice. It has not been a recipe to make a fortune! I believe in hard work, perseverance and craftsmanship all of which sometimes seems to be outdated and a failure of some sort. I would like my works to last for a long time and make them to last but I am not hopeful in that respect. We live in a consumer society and like everything else I expect some work to end up in the dustbin. However being an artist has been, for me, a privilege; a wonderful, entertaining, exciting and meaningful journey of exploration.

E.M Foster’s words “I think that everyone fails but there are many kinds of failure” means, to me, that by trial and error I must endeavor. Fail a little less! It is about engaging in a struggle in spite of inevitable disappointment. I also think of Dylan Thomas poem, Do not Go Gentle into that Good Night, and his words “Rage, rage against the dying of the light”.

—–

11060322_10153529317852008_220494819483072841_n

—–

Carl Roberts

Epreuve et erreur

Il y a une phrase dans  «La route des Indes» de E.M. Foster qui m’ inspire. Le personnage Mme Moore précise: « Je pense que tout le monde échoue mais il y a de nombreux types d’échec »
À l’âge de cinq ans, j’avais déjà vécu un certain nombre de tragédies et en était à mon troisième père. Le premier s’ est écrasé avec son jet RAF et le second est mort d’un cancer du poumon. Nous avons vécu dans de nombreux endroits; ma sœur aînée a étudié en un plus grand nombre  d’écoles que d’années passées à l’école. Etonnamment j’ai réussi à terminer ma dernière année à l’école malgré le fait que j’étais émotionellement instable et intellectuellement désintéressé. En plus  je suis ADD (trouble déficitaire de l’attention), un peu dyslexique et n’ai pas étudié l’art en tant que sujet à l’école. Inutile de dire que je ne ai pas réussi mes examens finaux .

J’ai travaillé pendant cinq ans avant de décider d’aller à l’université pour «échouer». J’espérais une vie sociale passionnante et la crédibilité d’être éjecté de l’université. La veille de mon départ de Durban pour l’Université de Rhodes, j’ai reçu une note de rejet. N’ayant rien à perdre et mes amis m’attendant  pour un voyage sinueux le long de la côte sauvage, j’ai persisté. A ce jour, je ne suis pas certain si l’université a fait une erreur avec les critères d’admission ou j’ai été victime d’intinidation à l’université. L’agent d’admission m’a permis de m’inscrire à une licence de journalisme avec l’art comme un sujet supplémentaire. Ce sujet supplémentaire a changé ma vie!

Je me suis orienté vers un diplôme en Beaux-Arts et ai échoué comme je l’avais imaginé. À ma grande surprise on m’a décerné le prix pour le meilleur  étudiant en art , j’ ai reçu les couleurs universitaires et une bourse de l’Université de Rhodes pour poursuivre mes études. J’y suis allé  pour terminer un diplôme de maîtrise et suis devenu un professeur des Beau-Arts. En 1995, je fus renvoyé de mon poste de professeur à l’Université de Durban-Westville par un étudiant mécontent et menaçant incapable de pouvoir devenir un artiste à temps plein. Maintenant, je suis reconnaissant de ce fait injuste et bouleversant.

Ma déclaration de l’artiste consiste:

Je travaille comme l’artiste automatique du mouvement surréaliste et je fais confiance à mon subconscient pour générer des idées. L’accent est mis sur « la magie, accident, irrationnel, les symboles et les rêves ». Comme le test de Rorschach (tache d’encre), les matériaux suggèrent souvent des images et les présentent parfois d’une manière inhabituelle. L’image  dépend finalement de ce qui se trouve dans le subconscient, les éléments de hasard et de l’esprit du temps.

Je me méfie des déclarations d’artiste! Je soupçonne qu’elles peuvent être limitatives et trompeuses parce qu’elles rationalisent ce qui a été ou qui est fait. Elles induisent en erreur l’artiste ainsi que les téléspectateurs. Je crois que les artistes ne devraient pas savoir ce qu’ils font et ressentir leur chemin vers quelque chose qui fonctionne. En résumé, les déclarations d’artistes sont bonnes pour le marketing et mettent l’acheteur à l’aise. Cependant, il est impossible que l’art en tant qu’ ‘innovation passe par la déception et l’exploration de l’inconnaissable. Il y a une certaine certitude de l’échec. Il est vrai que vous ne pouvez jamais faire un travail parfait. L’art est difficile et nous conduit à la tentation, aux justifications et aux mots.

Il se trouve que comme la plupart des artistes de mon travail est, sans le vouloir et sans le savoir, autobiographique. Avec le recul, je peux voir les œuvres réfléter ma vie dans des symboles et des images. Icares et figures de vol se rapportent à mon vol, à l’accident et mon père brûlé.. Bateaux et chasses à la baleine sont des images des nombreux voyages en mer effectués afin de fuir les catastrophes et à la poursuite de jours meilleurs ainsi que mon amour pour la mer. La plupart des sculptures que j’ai faites peuvent être montrées pour comprendre la connexion à ma propre vie, mais je pense qu’il est également important de conserver certaines sculptures hors de la compréhension.

J’aime découvrir. J’essaie différents milieux, différents sujets, textures,  formes selon la direction de ma fantaisie. La perfection est comme un chaos limitant   je vais de ce fait essayer d’ordonner le chaos. Il s’agit d’ un défi  divertissant. Peut-être ma déclaration de l’artiste doit se lire comme l’énoncé de mission du vaisseau, l’entreprise, de la série Star Trek: « Pour aller là où aucun homme est allé avant ». Non je ne suis pas bizarre, en fait, je pense que je suis conservateur. Malgré l’art d’être une entreprise publique qui nécessite la mise en scène afin de se vendre, il s’agit dans la pratique d’un voyage privé.

Je préfère des milieux naturels comme le bois, la pierre et l’os que je trouve dans des endroits que je connais, mais il est pas une règle et il y a eu beaucoup d’autres supports des sangles en nylon aux écorces. Je préfère quelque chose qui soit organique et « en désordre » car l’ «ordre parfait est aussi hostile à l’innovation que le désordre total» ( «Arrival of the fittest» Andreas Wagner) Mes premiers efforts sur une nouvelle texture sont souvent imparfaits, mais j’apprends et m’ adapte. Si j’arrivais à résoudre tous les problèmes  j’aurais besoin d’un nouveau défi.

Quand je commence à perdre de l’intérêt c’est généralement lorsque les galeries et les clients commencent à me remarquer. Il n’y a pas de recette pour faire fortune! Je crois au travail acharné, de persévérance et de l’artisanat ces points semblent parfois être dépassé et représentent un échec d’une certaine sorte. Je voudrais que mes œuvres puissent durer  une longue période et de les prolonger, mais je n’ai pas beaucoup d’espoir à cet égard. Nous vivons dans une société de consommation et comme tout le reste, il faut s’attendre à ce que des oeuvres finissent à la poubelle.  Cependant être un artiste a été, pour moi, un privilège; un voyage de l’exploration merveilleux, amusant et excitant.
Carole Sahebzadah        Freelance marketing

—–

 

thumbr

17758_10153098932442008_406534521706006363_n

—–

Artist authorship + no commercial use + no modification

Copyright © CARL ROBERTS

Vitrinart © Copyright 2012-2016 All right reserved

—–

http:// www.carlroberts.co.za

http://www.facebook.com/carlroberts

—–

 

 

SELECTED EXHIBITIONS:

1984     A national exhibition of Universities and Technikons

1985     G.A.P. Exhibition

1985     Corobrick regional and national exhibition

1985     Eastern Province Fine Art Society, St Georges Park, Port Elizabeth.

1985     Triennial

1986     Rhodes Art School

1987     EPFSA

1988     G.A.P. Exhibition

1988     Two person exhibition at Rhodes University

1990     Three Institutions Exhibition, Durban

1990     4 person Exhibition at the N.S.A. gallery, Durban

1991     Tatham Art Gallery, Pietermaritzburg

1991     Selected for the Cape Town Triennial Exhibition

1991     The first National Sculpture Symposium Exhibition

1991     Three Institutions Exhibition, Durban

1992     Volkas Regional exhibition, Durban

1992     University of Durban-Westville, Fine Art Department, Staff Exhibition

1992     Sculpture Symposium Exhibition, Natal Technikon

1992     Three Institutions Exhibition, Pietermaritzburg

1992     Invited Artists at the Grass Roots Gallery, Durban

1993     Invited guest of the African Art Centre Exhibition, Durban

1993     G.A.P. Exhibition, Grahamstown

1993     Selected for the Natal Arts Trust Biennale 5

1993     Vita Art Now Exhibition at the Grass Roots Gallery, Durban

1994     Jack Heath Gallery Pietermaritzburg

1994     Two persons Exhibition at the National art festival, Grahamstown

1994     Three person exhibition at Anthea Martin’s Gallery, Durban

1995     Artists invite Artists at the Durban Art Museum

1995     Everard Read

1995     Global d’ Co, Belguim

1995     Anthea Martin gallery, Durban

1996     2 person show at Guild gallery Pretoria

1996     National festival of the Arts, Grahamstown

1996     Jabulisa, Durban Art Gallery

1996     NSA Gala exhibition, Durban

1996     Groundswell, Blackfriars, London

1996     BMW Customer Centre, Pretoria

1997     Brandwacht Estate, Cape Town

1998     SA sculpture today, Oudtshoorrn Arts Festival, Klien Karoo Kunsfees

1999     Postcards from South Africa, Axis Gallery, New York, USA

1999     Christies, London UK

2000     Christies, London, UK

2002     Jesterburg, Germany

2003     Sculptors at the Van Vouw Museum, Pretoria

2003     Landscape, Pretoria

2003     Art for Conservation, ICC. Durban

2004     The Art Room, Durban

2004     Solo Exhibition at the Bonisa Gallery, Kloof, Durban

2006     Seattle, USA

2006     Solo Exhibition at the Bonisa Gallery, Kloof, Durban

2007     Winchester Fine Art, Hillcrest

2007   The Heritage Arts Festival at Kizo Gallery, Durban

2007   Strydom Gallery, George

2007   Solo Exhibition at the Gallery on the Square, Sandton

2008   Winchester Fine Art, Hillcrest

2009   Strydom Gallery, George

2010   Selected for the Natal ARTs Trusts’ Jabulisa.

2010 Strydom Gallery, George

2011 Artisan Gallery Durban

2011 Strydom Gallery, George

2011 Trent Gallery, Pretoria

2013 Solo Exhibition at Art Eye Gallery, Fourways, Gauteng.

—–

 

579907_10151570489152008_1409994348_n

—–

Artist authorship + no commercial use + no modification

Copyright © CARL ROBERTS

Vitrinart © Copyright 2012-2016 All right reserved

—–

Michel NASLOT, un des administrateurs du site.

Carole Sahebzadah , traduction / translation,un des administrateurs du site.

Richard Afanou Korblah Artist Benin


Richard Afanou Korblah       Artist      Benin

( updated link from october 2013 )

His next work is varied: the artist has more than one string to his bow and boundless inspiration.

The painting occupies firstly prominently in his work.

He painted icons, performs various tasks in monasteries (Abomey Dassa …), and participates in the Basilica of Dassa (mural, Stations of the Cross).

Then the young visual artist inspired by the Fulani people, marginalized in Benin and in other West African countries. He is particularly interested in one of their custom: a ceremony was both fun and initiation called « Goodja » Fulani language, this term means and flogging is a rite of passage for young men among adults. Flogging shows the transcendence of physical pain to the quest for an ideal. Thus, the artist’s sculptures express the suffering and joy, strength and brutality of these ceremonies. Through his work, Richard A. Korblah seeks to promote and share the tolerance and acceptance of others, the dialogue of cultures and the culture of peace. »   Extract

BIOGRAPHIE => http://www.rak-korblah.com/biographie/

EXPOSITIONS :

2012-2013 : « Té ndé » exposée à Ouidah

Juin – septembre 2012 : exposition à l’institut français de Cotonou

2008 : Participation au symposium granite à Dassa (Bénin)

2008 : Exposition à Miami (USA) dans le cadre de « Blank Canvas Concepts »

2007 : Exposition au Centre culturel français de Parakou (Bénin)

2007 : Exposition collective Centre culturel américain  (Bénin)

2003 : Rencontre Boulev’art à Cotonou (Bénin)

2001 : Rencontre Boulev’art à Cotonou (Bénin) / Rencontre Boulev’art  à la Ciotat (France)

2000 : Rencontre Boulev’art à Cotonou et Abomey (Bénin)

1997 :  Exposition collective à l’université de Cotonou (Bénin)

Critique d’art :

Ethnographe, il recueille les paroles du monde, matérialisées dans les gestes, les rites, les valeurs qui le constituent et lui confèrent authenticité.

Artiste, il les sublime dans les dessins, peintures, photographies, sculptures, ses miroirs du monde.

Esthète, proche des modes de vie respectueux de la nature, il exalte leur beauté ; beauté qu’il aime révéler à travers la souffrance, fardeau de l’être dans le monde, qu’il tourmente et exhibe, pour l’exorciser.

Exquise subtilité artistique, il va se tourner vers la cérémonie Goodja, rite d’initiation du peuple peuhl. Pas totalement perverti par la modernité, gardien d’expressions culturelles ancestrales, ce peuple conserve encore intacte la mémoire des traditions. La flagellation que les jeunes s’infligent lors de l’entrée dans la vie adulte, comme tout passage, est souffrance, mais la souffrance qui n’avilit pas est apprentissage et ils en sortent enorgueillis. On sort de la sensualité – les jeunes adolescents, parés de leurs plus beaux atours, maquillés, portant des bijoux, exhibent leurs corps androgynes, on entre dans l’émotion pure, violente, exaltée, par la couleur rouge du sang provoquée par leur souffrance. Le sens, la mise en scène d’une beauté élégante, transcendent la violence du geste.

Dès lors, entre sa réflexion et l’écho de la matière, il y aura un seul flux, son souffle créateur. Peinture, collages de photographies partiellement détruites, symbole de la douleur, images où brûlent les regards espiègles des jeunes filles, des futures épouses, des enfants qui assistent au spectacle – ses toiles en couleurs ocres. Ocres – archaïques, barbares, tordues, contorsionnées – ses sculptures, orgies de la matière.

Ses dessins, aires de jeu, enjoués, spontanés comme l’enfance d’où ils tirent leurs traits délurés, ses tableaux, formes irrégulières, peaux d’animaux tannées, tendues et séchées, ses sculptures, brutes narrations…

Richard Afanou Korblah et ses « paroles de la matière ».

Fabiola Badoï

Artist authorship + no commercial use + no modification          

 Copyright ©Richard Afanou Korblah

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

 

http://www.rak-korblah.com/galerie/

https://www.facebook.com/richard.a.korblah

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

 

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Richard Afanou Korblah

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved 

VERONIQUE MARCHAND ARTIST CERAMIC FRANCE


VERONIQUE MARCHAND   ARTIST CERAMIC    FRANCE

With this regard, it was chosen, adopted, tamed … It is not that craft or an art, it is also a mode of expression, and a material, a medium. Each person in his / her own modes of expression, and his / her mediums. For me, it’s my art, my craft and my mode of expression in its own right … I could say I’m a ‘graphic volume! « This is a transcript of my perception of the human race, his body, his world, his mind.

Our feelings, our perceptions, our differences, our inequalities, our different realities, our gear, our constructions everything is not necessarily tangible, visible, which can be volatile, hidden, camouflaged … so much wealth that we underestimates that concerns me … is denied. a container that is closed, hollow or open on all sides, symbolizes a shell, skin, inside and / or outside.

Engravings and prints by way of patterns are ubiquitous, such marks of life, the passage of time, they enrich or mark something for a moment, our bodies and our environment … The contrasts between the grain, polished, gloss, matt or satin, reinforce or support the presence of the other.

———-

Avec cette matière, on s’est choisies, adoptées, apprivoisées… Ce n’est pas que de l’artisanat ou qu’un art, c’est aussi un mode d’expression, et une matière, un médium. Chaque personne à son/ses propres modes d’expression, et son/ses médiums. Pour moi, elle est mon art, mon artisanat, et mon mode d’expression à part entière…Je pourrais dire que je suis « une graphiste en volume » ! C’est une transcription de ma perception du genre humain, de son corps, de son monde, de son esprit.

Nos sentiments, nos perceptions, nos divergences, nos inégalités, nos différentes réalités, nos engrenages, nos constructions tout ce qui n’est pas forcément palpable, visible, ce qui peut être volatile, caché, camouflé… autant de richesses que l’on sous-estime, que l’on nie… m’interpelle.Un contenant qu’il soit fermé, creux ou ouvert de toute part, symbolise une enveloppe, une peau, l’intérieur et/ou l’extérieur.

Les gravures et les empreintes en guise de motifs sont omniprésentes, telles les marques de la vie, le temps qui passe, elles viennent enrichir ou marquer un passage, un instant, notre corps et notre environnement…Les contrastes entre le grain, le poli, le brillant, le mat ou satiné, renforcent ou appuient la présence de l’autre.

Expositions :

2012

  • « Secrets et confidences », Journées Portes ouvertes des Artisans nocéens, Neuilly plaisance 93
  • Galerie « Artistic Garage » à Neuilly sur Marne 93

2011

  • Galerie « Artistic Garage » à Neuilly sur Marne 93
  • « les 2C » – Exposition commune avec le calligraphe Mohammed Elbaz, Neuilly Plaisance 93
  • « Salon des Métiers d’art et de l’Artisanat », Nogent sur Marne 94 à la scène Watteau.
  • « De l’Imaginaire au Réel » avec Michelle Prévot Martial, Montfermeil 93
  • « Festival Céramique 4ème édition », Village Mouffetard Paris 5ème

2010

  • « Exposition commune » chez Géraldine le Moal, MONTREUIL 93
  • « Exposition commune » à l’Atelier Véma avec Pooja Bieri et Géraldine le Moa, Neuilly Plaisance 93
  • « Salon des Métiers d’art et de l’Artisanat », Nogent sur Marne 94
  • « Journée portes ouvertes » des ateliers de Neuilly Plaisance 93
  • Marché de Potiers de Melun » port  fluvial de la reine blanche 77

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Véronique Marchand

Vitrinart      © Copyright 2012-2013   All right reserved  

à coeur ouvert (640x427)MARCHAND

argés cyclope bague (640x480)MARCHAND

détails argés (640x480)MARCHAND

se faire la belle du dessus (1) (640x480)MARCHAND

éclaireur éclairé 5 (480x640)MARCHAND

ilot de rêves d'encre (480x640)MARCHAND

avoir des yeux au bout des doigts (427x640)MARCHAND

écoeurché (427x640)MARCHAND

houpe linedote bleu (427x640)MARCHAND

profondeur du regard 3 (427x640)MARCHAND

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.ateliervema.fr/

https://www.facebook.com/vero.marchand.10

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

DIAPORAMA :  46 PHOTOS

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour tous les artistes , je vous invite à visiter leur propre site pour connaitre biographie , techniques, parcours d’expositions. Et à laisser des commentaires. Merci.

For all artists, I invite you to visit their site to know  biography,  techniques, career exhibitions. And leave comments. Thank you.

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Véronique Marchand

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

Claire Malen Photographer France


Claire Malen   Photographer   France

(updatedlink from 2013-01)

666

Part of my photographic research is devoted in recent years to the concept of projection. The main focus is on the slide objects. The meeting between the media object and the projected image can work in staging a third image….

————–

Une partie de mes recherches photographiques est consacrée depuis quelques années à la notion de projection. Le pôle principal en est la projection de diapositives sur différents objets. La rencontre entre l’objet-support et l’image projetée permet de travailler à la mise en scène d’une troisième image. En effet, le support de la projection interagit avec l’image qu’il réfléchit, que ce soit d’un point de vue sémantique ou purement visuel. Cela me permet de travailler sur ce que « renvoient » les objets au niveau inconscient et la manière dont ils sont travaillés par d’autres images.
Que peut signifier le résultat d’une interaction entre un objet donné (faisant lui-même image) et l’image projetée sur lui ? Une infinité de choses suivant l’objet-support et l’image projetée choisis. Quoiqu’il en soit, une contamination s’effectue fatalement de l’un à l’autre. J’explore différentes pistes, sous forme de séries, en prenant en compte l’aspect conceptuel et le sens psychologique du terme « Projection ».
J’ai également entamé un travail de recherche sur les images publicitaires, la façon dont elles façonnent le monde et sont façonnées par lui, leurs ressorts psychologiques et symboliques.
Je travaille également sur les notions de reflets lors de mes voyages et continue de mettre en scène des personnages dans différents intérieurs.
Mes recherches photographiques embrassent différentes directions tant au niveau du médium lui-même que d’autres supports comme l’installation, la performance, l‘écriture ou la vidéo. En savoir plus sur la démarche de l’artiste.

Parcours
Parisienne d’origine, Claire Malen vit et travaille à St-Etienne et à Paris. Elle pratique la photographie depuis l’age de quatorze ans. Elle a acquis ses bases techniques dans un lycée professionnel à Paris, puis a étudié le graphisme à l’école Estienne. Elle est diplômée en Maîtrise d’arts plastiques à l’université de Saint-Etienne. Elle a collaboré au journal Pote à Pote en tant que photographe et graphiste ainsi que dans diverses revues (Respect magazine, Regards…). Elle pratique l’écriture et réalise également des performances, installations et vidéos en relation avec son thème favoris : la notion d’identité, essentiellement féminine mais aussi sociale. Voir le CV.

A propos des séries … 
Dès 1997, Claire Malen travaille sous forme de séries photographiques dans lesquelles elle met en scène des personnages archétypaux à la manière de photogramme ou de tableaux. Dans la série Errance dans les lieux désaffectés, le personnage féminin, interprété par plusieurs modèles, représente l’identité perdue, qui se cherche, se perd, entre le rêve, la folie et la réalité brutale des lieux. La série est construite presque de façon narrative puisqu’il y a une évolution entre le personnage du lit enfermé derrière ses barreaux et le personnage courant sur les traverses du chemin de fer vers la liberté. Pour la série Les lieux de l’hystérie, nous retrouvons le même principe de personnage féminin archétypal interprété par différents modèles. Il s’agit de l’hystérie en tant que colère, celle qui alimente autant les cris, les larmes que la résignation. Ici, l’enfermement est révélé par les objets domestiques et quotidiens, par leur image propre et nette, où chaque chose doit être à sa place. L’apparition brutale du personnage sous forme de projection vient casser cette image sage et permet une mise en tension dramatique.

« Que croyez-vous que soit un artiste ? Un imbécile qui n’a que des yeux s’il est peintre, des oreilles s’il est musicien, ou une lyre à tous les étages du cœur s’il est poète (…) ? Bien au contraire, il est en même temps un être politique, constamment en éveil devant les déchirements, ardents ou doux événements du monde, se façonnant de toute pièce à leur image. Comment serait-il possible de se désintéresser des autres hommes [et femmes (nda)] et, en vertu de quelle nonchalance ivoirine, de se détacher d’une vie qu’ils vous apportent si copieusement ? Non, la peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est un instrument de guerre offensive et défensive contre l’ennemi. »
Pablo Picasso

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Claire MALEN

Vitrinart © Copyright 2012-2014   All right reserved

 

Pour voir mon travail en cours :
http://deuxsemainesentunisie.blogspot.com/
http://enmarche2010.free.fr/

https://www.facebook.com/ClaireMalen

Autres liens :
http://galerieclaire.free.fr/
http://clairemalengraphiste.free.fr/
http://clairemalenphoto.free.fr/

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSSEL.LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS
CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©

Vitrinart      © Copyright 2012-2016   All right reserved

Telly Van der Smissen Artist Germany


Telly Van der Smissen (Lutée )     Artist     Germany

Artiste Coté Post Modern Hybrid Lutèe
Artistes solidaires auprès des plus démunis gérés par Vitrinart. Les commissions sur les ventes alimentent la structure juridique. Vitrinart accompagne les soins médicaux et de confort des artistes et des populations les plus démunis .
Artists in solidarity with the poorest run by Vitrinart. Commissions on sales supply the legal structure. Vitrinart supports medical care and comfort of artists and the poorest populations.

 

—–

Oeuvres en vente-Artworks for sale-Obras en venta

—–

Agdistis-120X120cm Mixte media

7150 euros

Agdistis-120X120cm Mixte media -7150 euros

 —
Condemned to muteness-Mixte media-140×140 cm
8000 euros
Condemned to muteness-Mixte media-140x140 cm-8000 euros
Le finale-Mixte media -60×80 cm
1800 euros
 –
Le finale-Mixte 60x80-1800 euros
is-this-what-women-asked-for-mixte-media-120×150
8000-euro
Is this what women asked for-mixte media-120x150-8000 euros
taylor-generation-original-kopie-mixte-media-120×80-cm
3000-euros
Taylor generation original Kopie -Mixte media-120x80 cm - 3000 euros
tree-of-life-mixte-media-60×80-cm
1800-euros
Tree of life - mixte media-60x80 cm-1800 euros
modern-art-of-slavery-bio-fuel-mixed-media-120x120cm
7150 euros
Modern art of Slavery bio fuel-mixed media-120x120cm-7150 euros
—–

Born on the 27th of May 1971 in Teheran and living for over 15 years in Germany. Studied French language as a translator. I decided to start making art and finally to make it my profession. Nature and sense are my muse. What you see in my works of art are my feelings in their own shape and telling their own individual stories. Telly Van der Smissen Lutée Freie Künstlerin Freischafende · Bremen sculpture, Post modern Hybrid Springtimemit Bagl Berlinartists-Goinglive Berlin 24-27. Mai 2012 27 April bis 1 Mai Kunst Markt Bremen Juli 2012 Ausstellung Quadriartmit Bagl Berlinartists-Goinglive Februar-März Berlin 2012 Ausstellung Sep 2012 Presentation Kutur Forum Borgfeld Dezember-Januar 2012 Kaffe Klatsch Bremen Voraussichtlich 2014 Lilienthal Voraussichtlich 2014 Keamena

Borg box – stop – Paris
« Carrousel du Louvre » 12 – 15 Decembre 2013
Telly van der Smissen Iranian-German artist, born 27/05/1971 in Tehran, is descendant of the family of artists Ali Karimi (Miniaturistmaler) and Nosratolah Karimi (director and sculptor). Because she grew up bilingual in the art world, she could her « Diplôme d’Etudes en langue française – Diplôme de langue française approfondi (DELF and DALF) » purchase in Tehran and work as a translator.
In the following years she made her longtime passion for plastic arts as a profession. She pulled away from the classical principle of art and followed their own inspiration to build in this way a relationship to the viewer. Their works show multiple dimensions and perspectives that give them vitality. This gives the viewer the desire to touch the sculptures on the screen.
Inwardness, femininity and politics are your main concerns. Her works express feelings spontaneous or deliberate thoughts, so take shape and tell their own stories. Among other things, you will find a selection of her luminous glass paintings, which are only caused by hand movements.
Under the supervision of Christian Soriano, the representative of the French government and experts in France and the international trade union « President de Drouot Cotation des Artistes Moderns et Contemporains » the works of Telly van der Smissen from the period of 2012, – 2014 « catalog Cotation Agréée » recognized and valued. In reference to the artist « Cotation des Artistes du siècle à nos jours XVè Drouot, 2013 edition of » you can find more works from the great masters such as Van Gogh, Claude Monet and Heinrich Vogeler.
But not content with Telly van began Smissen 2013, a further forming studying for Formative Arts at the University of Bremen, to gain further qualifications in addition to her career. Excited about new techniques and materials and of the history of art they still did not lose their clear direction. Your goal is to express through art various political and sociological aspects in a critical and explicit manner and to reflect:
« We should no longer consider art as hardly affordable pieces, but they perceive as Ambassador in terms of our social and political weaknesses. » (Telly vd Smissen)
Like last year, Telly van der Smissen will be exhibiting again this year in Germany and Belgium and also in France, Paris.
The exhibition in Paris in « Carrousel du Louvre » from 12 – 15 December 2013 is made possible by the jury and the President Michel King of SNBA « Société Nationale des Beaux-Arts ».

—–

Artist plasticienne
Post Modern Hybrid

Borgfeld – Stopp – Paris
„Caroussel du Louvre“ 12. – 15. Decembre 2013
Telly van der Smissen, iranisch-deutsche Künstlerin, geb. 27.5.1971 in Teheran, ist Nachkommin der Künstlerfamilie Ali Karimi (Miniaturistmaler) und Nosratolah Karimi (Regisseur und Bildhauer). Weil sie in der Kunstszene zweisprachig aufwuchs, konnte sie ihre „Diplôme d’Etudes en langue française – Diplôme approfondi de langue française (DELF und DALF)“ in Teheran erwerben und als Übersetzerin arbeiten.
In den folgenden Jahren machte sie ihre langjährige Leidenschaft für Plastische Kunst zu ihrem Beruf. Sie löste sich vom klassischen Kunstprinzip und folgte ihrer eigenen Eingebung, um auf diese Art eine Beziehung zum Betrachter aufzubauen. Ihre Werke zeigen vielfache Dimensionen und Perspektiven, die ihnen Lebendigkeit verleihen. Dadurch entsteht beim Betrachter der Wunsch, die Skulpturen auf der Leinwand zu berühren.
Innerlichkeit, Weiblichkeit und Politik sind ihre hauptsächlichen Anliegen. Ihre Arbeiten drücken spontane Gefühle oder gezielte Gedanken aus, nehmen so Gestalt an und erzählen ihre eigenen Geschichten. Unter anderem findet man bei ihr eine Auswahl von luminösen Hinterglasmalereien, die lediglich durch Handbewegungen entstanden sind.
Unter Aufsicht von Christian Sorriano, dem Beauftragten der Französischen Regierung und Experten für Frankreich und die internationale Gewerkschaft „President de Drouot Cotation des Artistes Moderns et Contemporains“ wurden die Werke von Telly van der Smissen aus der Zeit 2012 – 2014 im „Katalog Cotation Agréée“ anerkannt und bewertet. Im Nachschlagewerk der Künstler „Cotation des Artistes du Xve siècle à nos jours Drouot, Ausgabe 2013“ findet man mehrere ihrer Werke zwischen den großen Meistern wie Van Gogh, Claude Monet und Heinrich Vogeler.
Doch damit noch nicht zufrieden begann Telly van der Smissen 2013 ein weiterbildendes Studium für Gestaltende Kunst an der Hochschule Bremen, um sich neben ihrer Karriere weiterzuqualifizieren. Begeistert von neuen Techniken und Materialien und von der Kunstgeschichte verlor sie dennoch nicht ihre klare Richtung. Ihr Ziel ist, durch Kunst verschiedene politische und soziologische Aspekte in kritischer und nachdrücklicher Weise auszudrücken und zu reflektieren:
„Wir sollen nicht länger Kunst als kaum erschwingliche Objekte betrachten, sondern sie als Botschafter im Hinblick auf unsere sozialen und politischen Schwächen wahrnehmen.“ ( Telly v. d. Smissen)
Wie im vergangenen Jahr wird Telly van der Smissen auch in diesem Jahr in Deutschland und Belgien und zusätzlich in Frankreich, Paris ausstellen.
Die Ausstellung in Paris im „Caroussel du Louvre“ vom 12. – 15. Dezember 2013 wird ermöglicht von der Jury und dem Präsidenten Michel King der SNBA „Société nationale des beaux-arts“.
http://vandersmissen-telly.dictionnaire-artistescotes-laroussediffusion.com/
http://www.hs-bremen.de/internet/de/weiterbildung/koowb/kunstWB/Ausstellungen/TN/
ISBN: 2-9524215-7-9 12e Edition
http://de.wikipedia.org/wiki/Société_nationale_des_beaux-arts
http://www.nationaledesbeauxarts.com/

—–

Exhibitions

2014 11-14 December SNBA Carrousel du Louvre Paris

2014 12-13 September Rotterdam International art fair

2014 26.04-04.07 Murkens Hof – Cultur center Lilienthal

2014 29.05-05.06 Chateau Franc-Waret, Namur-Belgique

2014 08.05-25 July Murkens Hof – Culture Center Lilienthal

2014 11.1- 31.3 Culture forum Borgfeld Bremen

2013 12-15 Dec. SNBA Carrousel du Louvre Paris

2013 08 Speicher XI Gallery Flut Hochschule für Kunst

2013 09 May we love art in Europe Brussel-Belgique

2013 24.3-28.04 Hof Kaemena Bremen

2012 24 July Kunstmarkt Bremen

2012 4 March Kunst und kreativ Culture Forum Borgfeld

2012 04-31 March Quadriart BAGL Berlin

2012 27-01 May Wake up BAGL Springtime Berlin

—–

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Telly Van der Smissen  

Vitrinart   © Copyright 2012-2015   All right reserved

——

Telly Van der Smissen   Modern art of slavery bio fuel   2014

—–

Telly Van der Smissen  Taylor   génération 2014

——

http://www.dictionnairedesartistescotes.com/accueil/index.php?Mode=2&id=35980

http://www.hs-bremen.de/internet/de/weiterbildung/koowb/kunstWB/Ausstellungen/TN/

https://www.facebook.com/telly.vandersmissen

https://www.facebook.com/Luteee

—–

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

—–

 —–

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Telly Van der Smissen

Vitrinart      © Copyright 2012-2015   All right reserved

LE VEXIER Marianne – Artiste – France


Marianne Le Vexier – Artiste – France

( New artistlink  march 2015 )

 Marianne Le Vexier invites you into his virtual gallery. This site shows the journey of a painter whose shows are now the news of contemporary art. Paintings and prints do not meet the same codes. They are like two languages from the same root as the story would distant from one another, but not eliminate their genealogical link.

Marianne Le Vexier vous invite dans sa galerie virtuelle. Ce site illustre le parcours d’une artiste peintre dont les expositions font désormais l’actualité de l’art contemporain. Peintures et gravures ne répondent pas aux mêmes codes. Elles sont comme deux langues issues d’une même racine que l’histoire aurait éloignées l’une de l’autre, sans toutefois éliminer leur lien généalogique.

Formation :

Académie de Port-Royal, Paris Peinture 1983 – 1988
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Peinture 1983 – 1985
Expositions individuelles:
2012: Entre ombre et lumière. De l’abeille au loup (balade poétique) de juin à septembre à la Maison du Parc à Théméricourt.
2012: La 23ème Marche, Auvers sur Oise.
2011: « Trait d’Union » au Conservatoire de Gagny (93). 2010: Exposition à La 23ème Marche, à Auvers.
2010: Exposition à Éragny: « Musique des Feuilles ».
2010: Exposition à Jouy le Moutier. « Danse avec les Nuages ».
2009: Exposition à la Villa Daumier à Valmondois.
2008 : Portes Ouvertes de l’Atelier à l’Isle Adam.
2007 : La chapelle du Château de Grouchy pour l’Amour sur un fil.
2006 : Galerie du Château de Gargilesse.
2006 : Espace Roger Ikor à la Frette sur Seine.
2005 : Orangerie du Château d’Auvers-sur-Oise.
2005 : Maison du docteur Gachet à Auvers-sur-Oise.
2004 : Espace des Calandres à Eragny sur Oise.
2003 : Musée de l’Absinthe à Auvers-sur-Oise.
2003 : Bateau Daphné, quai Montebello, Paris.
2002 : Chatou.
2001 : Galerie Accento, Bruxelles, Belgique.
2001 : Sephora des Champs Elysées, Paris.
2000 & 2001 : Centre d’Art Jacques Henry Lartigue, l’Isle Adam.
1999 : Americo Díaz, Pontoise.
1998 : Portes ouvertes de l’atelier de Pontoise.
1997 : Peintre du 17ème Festival d’Auvers-sur-Oise.
1995 : Galerie Artrait, l’Isle Adam.
1994 : Château de Grouchy, Osny sur Oise.
1994 : Château des Izards, Coulommiers Chamiers.
1993 : Fondation Taylor, Paris.
1993 : Galerie Lehalle, Paris.
Expositions collectives:
2012: Nierika. Art chamanique et Art Contemporain. Galerie d’Auvers-sur-Oise.
2012: Les Irisiades.
2011: Promenade dans l’art d’aujourd’hui.
2011: « L’Art et l’Arbre » à la ferme du Théméricourt.
2011: Grisy Code. Grisy Esplâtres.
2011: Mots Migratoires. Cergy.
2011: Découverte de l’Art contemporain, L’Isle Adam.
2011: Rendez-vous au jardin.
2010: « Elles Exposent ». Maison du docteur Gachet, Auvers.
2010: « La Peinture Promet de Devenir Musique » Musée de l’Absynthe d’Auvers.
2010: Biennale des Arts Plastiques de Villeneuve La Garenne. « Les Figures du Temps ».
2010: Exposition dans le Parc du Château de Méry.
2008 : Grisy Code.
2007 : Art Actuel au Grand Palais, Paris.
2006 : Art Actuel au Grand Palais, Paris.
2006 : Le Carreau de Cergy Pontoise, Autour de l’écriture.
2005 : Avec l’Art Chauve, Villa Daumier, Valmondois.
2005 : L’Art Chauve, Le Carreau de Cergy.
2005 : Marché de l’art à Cergy Pontoise.
2005 : La Briantais, Saint Malo.
2004 : Carroussel du Louvre.
2004 : Villa Daumier, Valmondois.
2003 : Montigny, avec Trafic d’âmes.
2002 : Galerie Accento, Bruxelles, avec Sciora et Corneille.
2002 : Beyrouth.
2000 & 2001 : Taverny, Panorama de l’art contemporain.
1999 : Créteil, Festival international du film de femmes.
1997 : Osny, Maison d’arrêt du Val d’Oise.
1992 : Caisse d’Epargne, Prague, avec le groupe Indigo.
1992 : Assemblée Nationale, Paris, avec le groupe Indigo.
1988 : Salon d’Automne, Grand Palais, Paris.
1988 : Musée de Pontarlier, Doubs.
BIOGRAPHIE -EXPOSITIONS APRES 2012
=> http://www.marianne-le-vexier.com/biographie.html

Spectacles :

2009: Création de 30 toiles sur le thème des saisons de Haydn. Projection pendant le spectacle.

2008: Création de trente gravures pour le spectacle Le Vaillant Petit Tailleur, inspiré de l’œuvre des frères Grimm et monté par le Conservatoire de Région de Cergy Pontoise. Édition d’un disque-livre tiré du même spectacle.

Prix et bourses:

2004 : Prix de la fondation Colas.
2004: Grand prix Bracquemond de gravure.
1994 : Prix du public de la ville de Paris.
1993 : Prix Madeleine Couderc de la fondation Taylor, Paris.
1984 et 1986 : Bourse de l’Académie de Port Royal.
1983 : Prix Hélène Gauvry, Paris.
Si vous n’êtes pas familiarisé avec la gravure ,je vous invite à en connaitre les bases techniques dans: http://fr.wikipedia.org/wiki/Gravure /

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Le Vexier Marianne

Vitrinart      © Copyright 2012-2015  All right reserved

Tableau2
Tableau9
 —
CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS —

Artist authorship + no commercial use + no modification       Copyright ©Le Vexier Marianne Vitrinart      © Copyright 2012-2015   All right reserved

Josephine Claeson-Bergman Painter-Engraver Sweden


Josephine Claeson-Bergman     Painter-Engraver      Sweden

(updated link from august 2013 )

Joséphine est débordée par les expositions. Biographie et liste expositions seront communiquées plus tard
Josephine is overwhelmed by the exhibitions. Biography and list of exhibitions will be notified later
Josephine se siente abrumado por las exposiciones. Biografía y lista de exposiciones comunicada más tarde

un bref aperçu / a brief overview

Education at free art-schools before University of Arts In Fine Arts, in Sweden & in Paris, where I developed some graphic-techniques, at a scholarship at Atelier « Contrepoint », former meeting-point for the Surrealists in the 20ies. After winning some prices, I’ve continued my work in the both countries, & now further since I was chosen to participate in the 2nd Biennal of Modern Art & Literature in Cairo 2011, at the Salon d’Automne, Paris, aswell as in the Salon d’Automne’s Paris, to continue east in ending the Cultural Year of Israel, with ther largest Salon ever. This in order to celebrate the eastern influance in Paris about a hundred years ago, Later known as « l’École de Paris », with front-figures as Chagall.
I mostly enjoy mixing media, but printing-art, the old-fashioned way, is also a favorite. Though it’s the techniques, I like & therefore I mostly do mono-types, or very small series. I don’t like to limit myself though, (there are too many limits in life anyway) & love just as much the abstract as figurative or doing something completely different, like painting a beautiful landscape between the two…or something I don’t know & is compleately new.

to see more:=> Linkedin profil

Josephine Claeson-Bergman

 http://www.linkedin.com/profile/view?id=220930877&authType=name&authToken=n8hA&goback=&trk=hb-messages-item-pro-v2

Si vous n’êtes familiarisé avec la gravure ,je vous invite à en connaitre les bases techniques dans:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gravure

If you are not familiar with the engraving, I invite you to know the basic techniques in:
http://en.wikipedia.org/wiki/Engraving

Si usted no está familiarizado con el grabado, te invitamos a conocer las técnicas básicas en:
http://es.wikipedia.org/wiki/Grabado

Artist authorship + no commercial use + no modification         

Copyright ©Josephine Claeson-Bergman  

Vitrinart      © Copyright 2012-2015   All right reserved

Josephine Bergman   Charlotte, Lotta, parmi les conventions, Monotypie-gravure   Lotta,amongst the conventions  mixed printing art

Josephine Bergman   Mixed engraving-print (photoengraving, viscousity, etc  & a little mixed techniques-but not in computer) Monotype. Ca 70 x 50 I think. . Don't recall date. Sold.

 https://www.facebook.com/IsaJosephine

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

 

 

Artist authorship + no commercial use + no modification       

Copyright ©Josephine Claeson-Bergman 

Vitrinart      © Copyright 2012-2015   All right reserved