Deux collages, deux poèmes


« En hommage à toute cette lumière brûlée »
Paul Villain a composé les textes qui accompagnent ces photos, en écho à ce que ces deux œuvres sur papier évoquaient pour lui, l’univers poétique que lui suggéraient ces collages.

Elisabeth Poiret peintre

Aujourd’hui, au menu :

deux collages tout neufs, deux poèmes tout frais écrits, qui se répondent et se marient.

Paul Villain a composé les textes qui accompagnent ces photos, en écho à ce que ces deux œuvres sur papier évoquaient pour lui,  l’univers poétique que lui suggéraient ces collages.

Une fois encore, poésie et peinture se répondent et entrent en résonance. Ni illustration, ni description. Une ouverture supplémentaire offerte en partage.

Collage sur papier    30 x 24    Juillet 2018
(Fusain, pastel, encre, collage de papier travaillé à l’acrylique et déchiré).

Court la fatigue autour du feu brûlant
À chaque lancer son propre vol libre
Il n’y a rien de plus que la minute pure de ce vol
La brûlure comme autre raison de fraterniser

Aller à la plus étroite des voies de liberté
À cette chanson courte comme un captif
Vers cette heure blanche, libre de sa fuite
Aller dans…

Voir l’article original 208 mots de plus

Publicités

À propos de VITRINART

Michel SEILLER I've practice céramic many years but i'm not an artist.my pieces once designed, were destroyed. I was in the act of doing. Passionate about all forms of plastic expression and the act of creating Esthete who loves the arts, simply with the desire to publicize and promote artists

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s