Entre la pomme et l’assiette


Elisabeth Poiret peintre

Elisabeth Poiret peintre

(web) Acrylique sur toile Février 2016 50 x 50 cm

Où il est question de vide et de plein, de logique interne et de déclic…

Depuis de nombreuses années de pratique de la peinture, je constate combien nous échappe la « marche » de la toile entreprise.

Un élan procède au départ de l’œuvre, une intention parfois, une direction plus ou moins affirmée et puis…un voyage commence, dont on ne connait à l’avance ni les étapes ni les errements, ni la longueur. Parfois, il s’agit d’un parcours semé d’embûches: la toile va où elle entend aller, et habitée par une logique interne  refuse de se conformer à la volonté du « peignant »…qui peine, et suit le mouvement imposé.

Parfois, c’est une sorte de grâce qui préside à la naissance de la toile. Les choses coulent de source, se mettent en place avec aisance, pas de heurt, pas de repentirs, juste une fluidité « magique ».

Et puis, il arrive aussi certaines fois, qu’après un véritable…

View original post 210 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s