Corinne Rozotte Photographer France


Corinne Rozotte     Photographer     France

(updatedlink from 2013-01)

—-

preamble:

I deliberately chose the photographic narrative into the dreadful Alzheimer’s disease from Corinne Rozotte. First, having worked with these people, then by the high sensitivity that runs this report. The words are poor decoders compared to vibration and perceptions emerged. To each, his own reading.

préambule:
j’ai délibérément choisi la narration photographique sur la terrible maladie d’Alzheimer de Corinne Rozotte. D’abord, pour avoir travaillé avec ces personnes; ensuite par cette grande sensibilité qui parcourt ce reportage. Les mots sont de bien piètres décodeurs par rapport aux vibrations et perceptions dégagées. A chacun sa propre lecture.

———

Health sociologist and freelance photographer, Corinne lives and works in Paris and to the end of the world …
His approach to both visual and documentary photography reflects an aesthetic conception of the image as reconstruction of reality.
 
His works revolve around the themes of identity and confinement, the environment and animals.
The theme of his photographic approach is guided by the subjectivity of a look that stops at places, things and people that may remain hidden because forgotten our eyes daily.
 
Specific work on the experience of chronic diseases.
Polaroid exploration of Geographies inside.
 
Ongoing work on the theme of Animal moved from its natural environment, its modes of adaptation to the new environment and its relationship with man.

———-

Sociologue de la santé et photographe indépendante, Corinne vit et travaille à Paris et jusqu’au bout du monde…
Son approche à la fois plasticienne et documentaire de la photographie témoigne d’une conception esthétique de l’image comme reconstruction de la réalité.
 
Ses travaux s’articulent autour des thématiques de l’identité et de l’enfermement, de l’environnement et de l’animal.
Le fil conducteur de sa démarche photographique est orienté par la subjectivité d’un regard qui s’arrête sur des lieux, des choses et des personnes qui pourraient rester cachés parce qu’oubliés à nos regards quotidiens. 
 
Travaux spécifiques sur le vécu de maladies chroniques.
Exploration au Polaroid des Géographies intérieures.
 
Travaux en cours sur le thème de l’Animal déplacé de son milieu naturel, ses modes d’adaptation à son nouveau milieu de vie et ses rapports avec l’homme.

———-
 

Un regard humaniste venant de la sociologie qui donne à voir ce que la société voudrait parfois oublier…

Corinne Rozotte est une photographe engagée qui vit et travaille à Paris. Son travail se caractérise à la fois par une approche documentaire (http://corinnerozotte.photoshelter.com), et par une recherche visuelle expérimentale et esthétique. Imprégné d’une forte vision sociétale, il témoigne d’un engagement professionnel allant dans le sens d’une plus grande justice sociale et environnementale.
Corinne vient du monde de la sociologie et ce parcours a façonné son regard actuel, un regard d’humaniste qui se pose sur le monde et y voit ce que la société souhaiterait oublier. Ni inquisiteur, ni catastrophique, ce regard est calme mais il donne à voir sans concession, au risque de choquer, une réalité qui dérange et qu’on préfèrerait cacher. Ses images prises en France et dans le Sud-Est asiatique se concentrent sur les marques et cicatrices laissées par l’homme dans les paysages naturels, et sur une société rurale en pleine mutation. Elles mettent ainsi en lumière les ruptures et les souffrances, et font apparaître une forme de dérive qui dénature toute une humanité.
Le travail de Corinne Rozotte dénonce une certaine folie qui a gagné l’homme, et l’invite à un retour à la raison.
L.F.

Corinne Rozotte, born in France and currently living in Paris, is an independent, engaged photographer. Her work, promoting more social and environmental justice, includes both a humanistic approach and a visual aesthetics’ research.
Corinne’s background in sociology shaped the humanist gaze she uses today in her photographic work. Neither inquisitive, nor catastrophic, her gaze is calm and quiet. Still, it gives an uncompromising view of a disturbing reality that one would rather not see. Her images, taken in France and in South East Asia, focus on scars left by man on natural landscapes, and on a changing rural society. They highlight ruptures and suffering, and encourage a somehow mad humanity to return to reason.

EDUCATION
2012 – Ecole Nationale Supérieure de la Photographie, Arles (France) – Parcours long de la Formation continue –Continuing Education (full training) –
A graduate in sociology, Corinne worked until 2011 as a project manager and researcher for various public health associations (AIDS, cancer, Alzheimer’s disease…)

DIFFUSION – Agence LIGHT MOTIV, France – DIVERGENCE IMAGES – Millennium Images (London) – Galerie Cameron (France)

EXHIBITIONS
Clair-Obscur (collective exhibition) Bourgogne Art Galerie (Ravières, 21), Nov.2014
Des Bêtes et des Hommes – Châtillon-sur-Seine (21), Mairie, Salle des Bénédictines, Juil.2014
Des Bêtes et des Hommes – Médiathèque, Laignes (21), France, December 2013
Le Voyage Initiatique #2 (collective exhibition), San Quirino, Urban Center, Parma, Italy, Novembre 2012
Dans les Arbres (collective exhibition), Galerie Jardin, Paris, Juil.2012
Le Voyage Initiatique #1 (Res-Pira collective Project), Spazio Meme, Modena, Italy, nov. 2011
Sumotorium, Colloque du G.R.O.S., Palais de l’UNESCO, Paris, nov. 2010
Music Box, Tokyo 2009, Espace Japon, Paris 2010
Ecran Intérieur (collective exhibition), Immix Galerie, Paris 2010
Collectif Oh Les Murs, Rencontres Photographiques du Xème, Paris, 2009
L’Homme Debout, Block72 Theatre, Noumea, New-Caledonia, 2008
Contre Nature, Rencontres Photographiques du Xème, Paris, 2007
La Courneuve, 23.06.2004, Cinéma d’Art et d’essai de La Courneuve, 2005
PUBLICATIONS
ARTWORT Animals Like You – I Passageri – Bestiaire – August 2014
VISAVIS photo #111 “Fish Addicts“ pour le thème Asie, Décembre 2013

 

Internationals Master Of Photography, Santa Barbara, CA, USA, Nov. 2012
Revue ARTENSION mars-avril 2012  http://www.artension.fr/

———-

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Corinne Rozotte

Vitrinart      © Copyright 2012-2014   All right reserved

———-

Nos Vies Entières

 

Série d’autoportraits suggérant la perte de repères et d’identité en référence aux malades Alzheimer.

Voici une série d’autoportraits comme une sorte de “je“ photographique avec sa propre image où l’on se perd soi-même pour ne plus se reconnaître.
Cette perte d’identité, j’ai choisi de la suggérer avec des images où les traits du visage se diluent et où le flou nous ramène à une forme de pensée nébuleuse ayant perdu ses principaux repères.
Comment le genre de l’autoportrait peut alors nous amener vers l’effacement de sa propre image et toucher à la non-représentation ?

 

 

 

 

NOS VIES ENTIÈRES
monologue intérieur

NOS quotidiens pleins de vie, existants sans attendre, cessent de bouger au moment de l’image capturée Soi, comme une chose qui fini par exister.
Se répéter en écho Seule devant l’objectif faisant face à sa propre image LA PRENdre Déclencher sans viser avant qu’elle nous échappe
Des boUTSs de VISAGE Une forme de puzzle que l’on assemblera au fil des heures
du temps qui se mélange dans nos têtes Que sommes-nous devenus ? Où est notre mémoire ? des fragments apparaissent puis s’en vont
Mon IMAGE sur le Papier C’est MOI et ce N’EST PAS moi
Je ne me rappelle plus avoir pris cette PHOto
QUE me voulez-vous ? Je ne vous connais pas! Laissez-moi !
La vie Toujours battante Par moments même, impatiente
Marcher MArcheR DéamBuler
Le long des CouLOIrs, les MURS deviennent Invisibles Les SOns parfois inAudibleS
JE continue Je ne VOus entends pas MêME, si JE VEUX, JE NE VOUS ATTENDS PAS
POURQUOI vous m’avez laissé là ? seule je ne sais plus qui je suis
J’ai le corps usé LES CHEVEUX tout gris MA vOIX aussi a Vieilli
De la peau retrouvée OUI,il FAut que je REtrOUve TOUT Mais comment NE PaS oUBLIER ?
DES VOIX BLANCHES autour de Mes iMAGES
LA vie sans le SOUVENIR des Minutes passées LA VIE sans Voir le TEMPS qui passe
LE jour OÙ Je me suis rendue compte que je perdais la mÉMoire
LE JOUR OÙ plus PerSONNE ne m’a fait confIANCE LE JOUR où j’ai compris qu’on ne me croyait plus, j’ai pensé qu’IL valait mIEUX ne Plus RIEN Dire
AvANCER comme UNE Ombre ouBLIER MON visage mais VoIR quand même Mon IMAGE
SOULAGER Mes LARMES Penser à de l’EAU mais OUBLIER qu’il faut Boire
J’OUBLIE aussi de manGER comme j’oublie le teMPS qu’il FAIT
Par MOMENTS, je crie,  JE RIS des Mots que j’INVENTE
des phrases qui font 100 fois le tour et qui vous incommodent
PEtit à PETit JE DÉCROCHE,  Je perds qui j’ai été Tourne autour de qui JE DEVIENS
Maintenant çA VOUS arrange bien de Me laisser TRANQUILLE
Vous vous ennuyez avec moi PRESQUE, vous voUS foRçEZ à me Parler
JE pars en gardANT TouT. Mais que dites-Vous ?
Moi, je COMMence la GRANDE VIE J’ai maL J’ai mal J’ai MAL
Posez votre MAIN sur la MIENNE et prenez-la S’IL VOUS PLAIT, Gardez-la !
Encore une fois, ne me laissez-pas
Je ne vous ai pas oublié, mais je ne sais plus Vous reconnaître POURtant, je sais que c’EST biEN VOUS JE SENS votre TENdresse
Devant moi, il y a un grand champs d’épicéas, mais je vois bien que vous ne me croyez pas

A ma Grande Tante décédée de la maladie d’Alzheimer—–To my Great Aunt died of Alzheimer’s disease

 —–

Série Animal

CORINNE ROZOTTE  Apri 2014

CORINNE ROZOTTE  August 1  2014

CORINNE ROZOTTE  August 2014

 

———-

 http://www.corinnerozotte.net/

http://corinnerozotte.photoshelter.com

https://www.facebook.com/corinne.lr.9

 ———-

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSSEL.LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS.
CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS.

———-

 

———-

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Corinne Rozotte

Vitrinart      © Copyright 2012-2014   All right reserved

5 réflexions sur “Corinne Rozotte Photographer France

  1. Guillot dit :

    Superbe série sur la corrida.

  2. sitanadelek dit :

    Ces photos nous renvoie incontestablement à nos souvenirs, à notre mémoire collective.

  3. Très belles photos qui atteignent directement notre affectif.
    Le texte est très touchant…

  4. […] PRUDHOMME JACQUES,ROZOTTE CORINNE, […]

  5. attention zone de haute sensibilité maïeutique absolue !
    images belles et surprenantes !
    D58

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s