BASTIEN Laurent – Photographer – France


BASTIEN Laurent  Photographer   France

 

 

——-
Artistes solidaires auprès des plus démunis gérés par Vitrinart. Les commissions sur les ventes alimentent la structure juridique. Vitrinart accompagne les soins médicaux et de confort des artistes et des populations les plus démunis .
Artists in solidarity with the poorest run by Vitrinart. Commissions on sales supply the legal structure. Vitrinart supports medical care and comfort of artists and the poorest populations.

 

—–

Oeuvres en vente-Artworks for sale-Obras en venta

—–

Chenille urbaine
Urban caterpillar
Photo prise à Grenoble, Place Grenette. 04/01/2013
ISO 400
18mm
f/22
0,4s (sans trepied)
Objectif Sigma
Canon EOS 60D
Format 80×45
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 1100 Eur.
Laurent bastien Chenille urbaine (1)  taille réduite
La Médiévale.
Medieval.
Photo prise à Pérouges.
Village classé dans le top 5 des plus beaux villages de France.
Temps de patience…env.1H30 avant que cette ruelle soit vide. 5min de plus et la lumiere était cachée par les toitures.
Format 80×45
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 1100 Eur.
LAURENT BASTIEN  La médievale RE
Le tramway de Kazan.
Kazan’s tram.
Photo prise en montagne direction Corps.
Ce tramway perdu en pleine montagne servait de bars et de restaurant.Les quelques traces restantes de la decoration interieure laissent à penser que tout etait dédié au film « Un tramway nommé Désir ». D’ou, la pancarte du lieu. Il a vite été vandalisé et reste tel quel abandonné et en ruine.
J’ai tenté cette photo à 4 reprises. Mais à cet endroit les conditions climatiques changent tres vite.
Ce cliché a été réalisé en testant un appareil photo Bridge qui shoote au format RAW comme mes boitiers reflex. Au total, il m’aura fallut faire 400 Km aller et retour pour réaliser cette photo. C’était ma derniere  tentative.
ISO 400
10.34mm
f/8
1/50s (sans trepied)
Objectif Lumix
Lumix DMC FZ72
Format 80×45
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 1100 Eur.
LAURENT BASTIEN  le tramway de Kazan RE
Silver & Gold
Lors d’un shooting, j’ai voulu tenter l’experience d’un corps nu mouillé plaqué contre un rideau tendu à franges. Eclairé d’un coté par un projecteur doré et de l’autre par un projetcteur argenté. Il ne m’a fallut qu’une seule prise pour etre satisfait et aucune retouche. Le plus difficile était l’orientation des projecteurs pour créer cet effet de toile surexposée sur fond blanc occultant.
ISO 400
24mm
f/5,6
1/25s (sur trepied)
Objectif Sigma
Canon EOS 60D
Format 45×80
Tirage Lightjet sur Fuji Flex ultra brillant lisse
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 2300 Eur.
LAURENT BASTIEN      Silver & Gold RE
Le naturel de Lila / 
Natural Lila.
 
 
Série photo 1/6
Je souhaitais créer une série photo type Art-nude sans artifice lumineux et sans retouches. Un peu vintage en noir et blanc, du clair-obscurs aux tons froids et lumineux.
J’ai donc fait appel à Lila pour qui j’avais déja travaillé et qui été sur Grenoble le temps d’une semaine de vacance. La séance photo a été réalisé à Chateaux-Bernard dans une maison mise à ma disposition le temps d’une journée avant que Lila ne reparte en Angleterre à Bristol.
Coup de chance, il faisait grand soleil, mais les temperatures étaient basses. Pas plus de 10°.
Apres visite des lieux, j’ai opté pour une fenetre en guise d’élairage et ouverte afin de durcir naturellement la peau du modele.
Photo prise le 12/03/2014
ISO 400
28mm
f/7.1
0/3s (avec trepied)
Objectif Canon
Canon EOS 7D
Format 30×40
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 460 Eur.
LAURENT BASTIEN      Le naturel de Lila RE
Le naturel de Lila.
Natural Lila.
 
 
Série photo 2/6
Je souhaitais créer une série photo type Art-nude sans artifice lumineux et sans retouches. Un peu vintage en noir et blanc, du clair-obscurs aux tons froids et lumineux.
J’ai donc fait appel à Lila pour qui j’avais déja travaillé et qui été sur Grenoble le temps d’une semaine de vacance. La séance photo a été réalisé à Chateaux-Bernard dans une maison mise à ma disposition le temps d’une journée avant que Lila ne reparte en Angleterre à Bristol.
Coup de chance, il faisait grand soleil, mais les temperatures étaient basses. Pas plus de 10°.
Apres visite des lieux, j’ai opté pour une fenetre en guise d’élairage et ouverte afin de durcir naturellement la peau du modele.
Photo prise le 12/03/2014
ISO 400
35mm
f/7.1
1/4s (avec trepied)
Objectif Canon
Canon EOS 7D
Format 40×30
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 460 Eur.
LAURENT BASTIEN      Le naturel de Lila 2 RE
Le naturel de Lila.
Natural Lila.
 
 
Série photo 3/6
Je souhaitais créer une série photo type Art-nude sans artifice lumineux et sans retouches. Un peu vintage en noir et blanc, du clair-obscurs aux tons froids et lumineux.
J’ai donc fait appel à Lila pour qui j’avais déja travaillé et qui été sur Grenoble le temps d’une semaine de vacance. La séance photo a été réalisé à Chateaux-Bernard dans une maison mise à ma disposition le temps d’une journée avant que Lila ne reparte en Angleterre à Bristol.
Coup de chance, il faisait grand soleil, mais les temperatures étaient basses. Pas plus de 10°.
Apres visite des lieux, j’ai opté pour une fenetre en guise d’élairage et ouverte afin de durcir naturellement la peau du modele.
Photo prise le 12/03/2014
ISO 800
35mm
f/7.1
1/4s (avec trepied)
Objectif Canon
Canon EOS 7D
Format 40×30
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 460 Eur.
LAURENT BASTIEN      Le naturel de Lila 3 RE
Le naturel de Lila.
Natural Lila.
 
 
Série photo 4/6
Je souhaitais créer une série photo type Art-nude sans artifice lumineux et sans retouches. Un peu vintage en noir et blanc, du clair-obscurs aux tons froids et lumineux.
J’ai donc fait appel à Lila pour qui j’avais déja travaillé et qui été sur Grenoble le temps d’une semaine de vacance. La séance photo a été réalisé à Chateaux-Bernard dans une maison mise à ma disposition le temps d’une journée avant que Lila ne reparte en Angleterre à Bristol.
Coup de chance, il faisait grand soleil, mais les temperatures étaient basses. Pas plus de 10°.
Apres visite des lieux, j’ai opté pour une fenetre en guise d’élairage et ouverte afin de durcir naturellement la peau du modele.
Photo prise le 12/03/2014
ISO 400
28mm
f/7.1
0/4s (avec trepied)
Objectif Canon
Canon EOS 7D
Format 30×40
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 460 Eur.
LAURENT BASTIEN      Le naturel de Lila 4 RE
Le naturel de Lila.
Natural Lila.
 
 
Série photo 5/6 
Je souhaitais créer une série photo type Art-nude sans artifice lumineux et sans retouches. Un peu vintage en noir et blanc, du clair-obscurs aux tons froids et lumineux.
J’ai donc fait appel à Lila pour qui j’avais déja travaillé et qui été sur Grenoble le temps d’une semaine de vacance. La séance photo a été réalisé à Chateaux-Bernard dans une maison mise à ma disposition le temps d’une journée avant que Lila ne reparte en Angleterre à Bristol.
Coup de chance, il faisait grand soleil, mais les temperatures étaient basses. Pas plus de 10°.
Apres visite des lieux, j’ai opté pour une fenetre en guise d’élairage et ouverte afin de durcir naturellement la peau du modele.
Photo prise le 12/03/2014
ISO 400
35mm
f/7.1
1/4s (avec trepied)
Objectif Canon
Canon EOS 7D
Format 40/30
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 460 Eur.
LAURENT BASTIEN      Le naturel de Lila  5 RE
Le naturel de Lila.
Natural Lila.
 
 
Série photo 6/6 
Je souhaitais créer une série photo type Art-nude sans artifice lumineux et sans retouches. Un peu vintage en noir et blanc, du clair-obscurs aux tons froids et lumineux.
J’ai donc fait appel à Lila pour qui j’avais déja travaillé et qui été sur Grenoble le temps d’une semaine de vacance. La séance photo a été réalisé à Chateaux-Bernard dans une maison mise à ma disposition le temps d’une journée avant que Lila ne reparte en Angleterre à Bristol.
Coup de chance, il faisait grand soleil, mais les temperatures étaient basses. Pas plus de 10°.
Apres visite des lieux, j’ai opté pour une fenetre en guise d’élairage et ouverte afin de durcir naturellement la peau du modele.
Photo prise le 12/03/2014
ISO 500
60mm
f/7.1
1/8s (avec trepied)
Objectif Canon
Canon EOS 7D
Format 30/40
Papier Lilford baryté, tirage Lightjet.
Format unique avec cession de droit et attestation d’authenticité manuscrite.
Prix: 460 Eur.
LAURENT BASTIEN      Le naturel de Lila  6 RE
————

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Laurent Bastien

Vitrinart      © Copyright 2012-2014   All right reserved

 

————

 

Jeune photographe de Rhône-Alpes d’un grand sens esthetique dans ses photographies,multiples ,experimentales. Un parcours sensuel dans ses portraits et lumières charnels. Un jongleur avec la lumière et les ombres. Un esthete des présences immuables naturelles . Un photographe qui prend plaisir et qui recherche encore ses expressions et son âme . Ame photographique qui nous le fera découvrir ,bientôt,dans toute sa gestuelle et vision photographique.

Créateur du Logo Vitrinart

———-

Young photographer Rhône-Alpes with a great sense aesthetic in his photographs, multiple and experimental. A sensual path in his portraits and light flesh. A juggler with light and shadows. An esthete from immutable natural attendance.A photographer who enjoysand yet looking his expressions and his soul . Photographic soul we will discover,soon, in all its gestures and photographic vision.

The logo designer Vitrinart

————

 

http://www.facebook.com/pages/LB-Photo-C…

http://500px.com/LaurentBastien

http://www.flickr.com/photos/lbphoto-con…

————

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL.LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS.

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

 

————

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Laurent Bastien

Vitrinart      © Copyright 2012-2014   All right reserved

Publicités

Mireille Bonard artiste / artist France


Mireille Bonard     artiste / artist    France  

———-

 —

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Mireille Bonard

Vitrinart      © Copyright 2012 – 2016  All right reserved

Oeuvres en vente-Artworks for sale-Obras en venta

N° 1 – « La Grotte aux Murennes« 
Acrylique, encre, colorants sur papier
Format 21×29,7 cm
Poids 300 gr
Vendue non encadrée
Prix : 120 Euros
MIREILLE BONARD 1_1a-Petite composition-aux-Murennes-A4_2005_Mireille-Bonard
N° 2 – Polyptique KINKONS 
(4 parties)
Acryliques, colorants, encres sur papier
Format 280×100 cm
Poids 5 kg
Vendue encadrée
Prix : 3600 Euros
MIREILLE BONARD N° 2 - Polyptique KINKONS (4 parties)
N° 3 – « Aouch-x1« 
Encres diverses sur papier
Format 48×36 cm
Poids 300 gr
Vendues non encadrée
Prix : 380 Euros
MIREILLE BONARD 3_2013-12-21_ Auch-x1_48x36cm_Mireille-Bonard
N° 4 – « Aouch – Sylvestre »
Encres diverses sur papier
Formats 140×100 cm
Poids 1,2 kg
Vendue non encadrée
Prix : 1800 Euros
MIREILLE BONARD 4_2014-01-12_Aouch-Sylvestre_Encres-sur-papier_140x100cm_Mireille-Bonard
N° 5 – « REFLETS – Buildings sur le port« 
Diptyque
Acryliques, colorants, encres sur papier
Format 160×220 cm
Poids 10kg
Vendue encadrée
Prix 2500 Euros
MIREILLE BONARD N° 5 - Diptyque REFLETS - Buildings sur le port
N° 6 – « Escalier sous Pluies« 
Triptyque
Acryliques, colorants, encre de chine sur papier
Format 220×80 cm
Poids 8kg
Vendue encadrée
Prix : 2200 Euros
MIREILLE BONARD 6_Tryptique-Escalier-sous-Pluies_2005_220x80cm_Mireille-Bonard
N° 7 – « Grand Mandala« 
Colorants, encres sur papier
Format 100×70 cm
Poids 1kg
Vendue non encadrée
Prix : 900 Euros
MIREILLE BONARD 7_Grand-MANDALA_2009_100x70cm_Colorants-Encres_Mireille-Bonard
N° 8 – « L’ARCHE« 
Acryliques, colorants, encres sur papier
Format 100×70 cm
Poids 1kg
Vendue non encadrée
Prix : 1300 Euros
MIREILLE BONARD 8_L-Arche-2013_100x70_Acryliques_Mireille-Bonard_reduite-850
N° 9 – « Pluie sur Echelles« 
Acryliques, colorants, encre de chine sur papier.
Format 100×70 cm
Poids 1kg
Vendue non encadrée
Prix : 1200 Euros
MIREILLE BONARD 9_Pluies-sur-ECHELLES-2a-2005_100x70cm_Mireille-BONARD
N° 10 –  « Donnes moi une cigarette« 
Polyptyque
Acryliques, colorants, encres sur papier.
Format 96×72 cm
Poids 1,2 kg
Vendue non encadrée
Prix 1400 Euros
MIREILLE BONARD 10_polyptyque_Donnes-moi-une-cigarette-116x72cm_2008_Mireille-Bonard

 ———–

  Mireille Bonard was born in 1952 in Nevers, Nièvre. Noticed at the age of 4 years at St. Francis kindergarten, rue Auguste Comte (Lyon) for his imagination and sense of color … (see article on A Progress and reportage FR3 Rhône-Alpes – 1957). After a solitary and studious childhood, during which she thinks painting and drawing, she began studying art after high school, despite parental will « go quickly into the workforce. » Graduate of the Ecole Nationale des Beaux-Arts After a retracted Censier (Paris) in Fine Arts, where the atmosphere after 68 was not very focused on the job, she descends on Bourges with the intention to painting and returned to the ENBA this city. But his choices related to its meetings to refocus on Ceramics…

———-

Mireille Bonard est née en 1952 à Nevers, Nièvre. Remarquée dès  l’âge de 4 ans à l’école maternelle St François, rue Auguste Comte (Lyon) pour son imagination et son sens de la couleur… (voir l’article en Une du Progrès et un reportage d’FR3 Rhône-Alpes – 1957). Après une enfance solitaire et studieuse, pendant laquelle elle ne pense qu’à peindre et dessiner, elle entame des études d’art après le bac, malgré la volonté parentale : « rentrer rapidement dans la vie active ». Diplômée de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts Après une rentrée à Censier (Paris) en Arts Plastiques, où l’atmosphère d’après 68 n’était pas très centrée sur le travail, elle descend sur Bourges avec l’intention de faire peinture et rentre à l’ENBA de cette ville. Mais ses choix liés à ses rencontres la recentre  sur la Céramique (professeurs Jean & Jacqueline LERAT, Yves MOHY) après 2 années de Tronc Commun.

Tour de France des Techniques céramiques, installations de plusieurs ateliers,  elle est admise sur équivalence à l’ENBA de Lyon – département : Art – option : Sculpture (enseignants Yvan AVOSCAN et Alain LOVATO).
1984 Lauréate Prix Charles Dufraine
DNSEP en 1987
 La Couleur n’est jamais très éloignée de ses diverse pratiques : sculptures peintes ou colorées dans la masse, céramiques décorées, recherches d’émaux, peinture très chaude et dense.

———-

FORMATION 

1970 École Nationale des Beaux-Arts – Bourges (18) Spéc.  céramique – Prof.  J. J. LERAT – Y. MOHY 1984 E.N.B.A.  de  Lyon (69) Départ. Art – Opt.  Sculpture Prof Yvan AVOSCAN – Alain LOVATO 1984 Prix Charles DUFRAINE                1987 D.N.S.E.P.

PEINTURE

2008 – 2010 Atelier commun – banlieue-ouest St-Genis-les-Ollières (69) 2005 – 2007 Collectifs Friche RVI Artistique Autogérée – 135 artistes sur 32 000 m2 d’ateliers Collectif RESERVOIR – Atelier Réserve 1995 – 2002 Atelier  Croix-Rousse – Lyon (4e)

SCULPTURE

1987 – 1994 Atelier partagé Les Aqueducs de BONNANT (69) 1985 – 1996 «Nouvel Espace d’Arts Plastiques» Vénissieux (69) Vacations – service culturel de la mairie accueil du public, visites commentées scolaires, adultes 1990 – 1992 Décoratrice Théâtre de l’Iris Villeurbanne (69) Cie « Avril 6 » 1984 Intervenante pour l’association de plasticiens « Sculpt’ à Bourg » Bourg-en-Bresse (01) Décors de théâtre  T.O.L.  «les Contemplations»  de V. Hugo T.J.A.  « les Saisons du Singe»  de Maurice Yendt Décors de concert  – Conception et réalisation pour le groupe  musique « Enfance Eternelle » Bourse du travail – Lyon (3e)

CERAMIQUE

1974 – 1976 Atelier collectif de céramique « Achères » près de La Borne (18) Pratique du grès et de la porcelaine Cuissons four à bois japonnais de 3 chambres 6m3, four gaz 1m3 Recherches de formes, émaux Préparation manuelle de la terre, grès de carrière 1978 – 1980 Collectif  d’Ateliers céramique, vannerie, marionnettes, photographe… Pentes la Croix-Rousse – 1 rue Lemot  Lyon (1er) Travail de la  faïences noire,  rouge Sculptures, estampages, tournages – Four électrique Tour de France des Techniques Chez différents potiers, céramistes, artistes et artisans 1977 Christian AUGER –« Poterie de la Puisaye » St- Amand-en-Puisaye (58) Création d’émaux et mise au point pour la production utilitaire de série et pièces uniques du potier 2 fours à gaz 2 m3 et four électrique 1 m3 Artisan potier employant 8 salariés 1976 Mr MARCHAND – « la Tournerie » – Bons-en-Chablais (74) Tournage de série, panneaux décoratifs Créations sculpturales d’ornementation…etc… 1 four à gaz 2 m3 Artisan potier employant 3 salariés 1975 Serge PILLARD – Pérouges (01) Travaux personnels Sculptures, tournage, recherches de formes Grès et porcelaine – four 1 m3 à gaz Artiste céramiste 1974 Owen WATSON – « Poterie des Fraisiers » – Mesland (41) Cuisson à bois dans la tradition de Bernard LEACH et HAMADA Four de sèvres à flamme renversée 1 m3 à un alandier Céramiste Eté 1973 Mme RUTMANN – « Poterie de la Brague » – Placecassier (06) Cuisson électrique : 2 fours 1m3 Fabrique Artisanale employant 10 salariés

———-

EXPOSITIONS / EXHIBITIONS

=> http://www.bonemir.net/bio/expos/

CONCEPTS,TEXTES,CRITIQUES D’ART CONCEPT,TEXTS,ART CRITICS

=> http://www.bonemir.net/concepts-textes/

PUBLICATIONS

=> http://www.bonemir.net/publications/

« Painting and issues took a radical direction 2000/2003 by the rejection of the figure to a search edit checks and rigor – Construction of a recurring pictorial writing system tested in a conceptualization of Geometric Abstraction Built – Concrete Art ? Sculpture and ceramics previously , I discovered its power footprint corrugated quickly became a proper codification systemic desires a graphic expression of volume ( draw / paint material ) – vibration reading, kinetic … – colorful juxtapositions are rapidly becoming the choice in simple ratios – and binary primary colors: Red – Blue and pink and light blue. Gradually, the need Black , Yellow introduction 2006. Some Pictorial Dynamics 2005/2006 has faded somewhat with time ( Spontaneity of « Saying  » very quickly after a race time – Somme imperious desires to express the abundance of available … ) now favoring the rule Intentions Prerequisites – A Conceptualization – Initiale » extract of  Painting / About 05/2010  Mireille Bonard

Peinture et problématiques ont pris une direction radicale en 2000/2003 par le rejet de la figure pour une recherche d’épurement et de rigueur – Construction d’un système pictural d’écriture récurrente expérimentée dans une conceptualisation d’Abstraction Géométrique Construit – Art Concret ? En sculpture et précédemment en céramique, où j’ai découvert son pouvoir, l’empreinte de carton ondulé est devenue rapidement une codification appropriée aux désirs systémiques d’une expression graphique du volume (dessiner/peindre la matière) – lecture vibratoire, cinétique … – Juxtapositions colorées s’imposent rapidement dans des choix de rapports simples – couleurs primaires et binaires : Rouge – Bleu, puis rose et bleu clair. Progressivement, nécessité du Noir, introduction du Jaune 2006. Une certaine Dynamique Picturale de 2005/2006 s’est estompée quelque peu avec le temps (Spontanéité du « Dire » très vite, une course après le temps – Somme d’impérieux désirs d’exprimer le foisonnement des possibles … ) privilégiant maintenant la primauté des Intentions Préalables – Une Conceptualisation-Initiale. Peindre/Propos 05/2010

http://www.bonemir.net/

http://www.artistescontemporains.org/Mireille-BONARD,3226.html

http://www.lagazettedesarts.fr/artistes/mireille-bonard.html?idmembre=174

https://www.facebook.com/pages/Bonemir-Work-in-Progress-Mireille-Bonard/658301410870943

http://vitrinartcollectives.wordpress.com/2014/03/14/mireille-bonard-artist-france/

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS 

 

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Mireille Bonard

Vitrinart      © Copyright 2012 – 2016  All right reserved

BENI GASSENBAUER PAINTER / WATERCOLOR ISRAEL


BENI   GASSENBAUER      PAINTER / WATERCOLOR      ISRAEL

 

———-

Artistes solidaires auprès des plus démunis gérés par Vitrinart. Les commissions sur les ventes alimentent la structure juridique. Vitrinart accompagne les soins médicaux et de confort des artistes et des populations les plus démunis .
Artists in solidarity with the poorest run by Vitrinart. Commissions on sales supply the legal structure. Vitrinart supports medical care and comfort of artists and the poorest populations.
—–

Oeuvres en vente-Artworks for sale-Obras en venta

—–

 

Autumn light:
57x76cm,
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER     Autumn light   57x76cm, watercolor, 1600$
Mimosas:
 57x76cm,
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER     Mimosas   57x76cm, watercolor, 1600$
Laundry day:
57x76cm,
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER     Laundry day   57x76cm, watercolor, 1600$
Toward the garden:
 57x76cm,
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER     Toward the garden  57x76cm, watercolor, 1600$
The red tapestry:
76x57cm,
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER     The red tapestry  76x57cm, watercolor, 1600$
The market:
103x67cm,
 watercolor
 2100$
BENI GASSEBAUER     The market  103x67cm, watercolor, 2100$
Jerusalem panorama:
103x67cm,
 watercolor
 2100$
BENI GASSEBAUER    Jerusalem panorama  103x67cm, watercolor, 2100$
Hurshat Hayareah: 
103x67cm,
 watercolor
 2100$
BENI GASSEBAUER   Hurshat Hayareah   103x67cm, watercolor, 2100$
—Mikael’s entrance:
 57x76cm,
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER   Mikael’s entrance  57x76cm, watercolor, 1600$
—-
Jaffo: water and light games: 
76x57cm, 
watercolor
 1600$
BENI GASSEBAUER    Jaffo  water and light games  76x57cm, watercolor, 1600$

———-

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Beni Gassenbauer 

Vitrinart      © Copyright 2012-2014   All right reserved

———–

Living in Jerusalem for almost 40 years, I am attracted by the light that gives the city its unique atmosphere. It is this game between the transparent air on one side and the shadows saturated with color on the other side that suggests a sense of secret mysteries.

My eye is also drawn by the city’s mysteries through ancient gates, window openings, balconies, backyards and shadowed passageways, where I always finds a vine arbor, a necklace of wisteria or a tuft of jasmine or bougainvillea, whose cool shadows highlight the architecture of white and gold stone. These secret courtyards, gardens and stone stairs lead me to question what lies beyond the visible.

What medium could better express the intrigue of light, air, stone and sky than watercolor? This difficult medium, with no way to correct or alter, provides the necessary lightness and transparency. It allows me to paint -with poetry – the Mediterranean light that burst out in the brightness of the sun and penetrates the deepest shadow, creating breathtaking, intense color contrasts.

 ———

Vivant à Jerusalem depuis près de 40 ans, je suis fasciné par la lumière si particulière de cette ville: le jeu entre la transparence de l’air et les ombres saturées de couleurs me suggère le mystère et le secret. 

L’aquarelle n’est-elle pas l’outil permettant le mieux d’exprimer ce jeu entre la lumière, l’air, la pierre et le ciel? Cette technique difficile, qui ne permet pas l’erreur, m’offre la possibilité de peindre, avec poésie, l’éclat de la lumière méditerranéenne qui joue avec l’ombre profonde, créant des contrastes de couleurs stupéfiants et intenses. 

Mes yeux sont attirés par d’anciens portails, des fenêtres, des balcons, des cours et des passages ombragés où je trouve souvent une vigne, un olivier ou un bougainvillier dont les ombres font ressortir la lumière blanche et dorée de la pierre saturée de soleil. Je cherche à transmettre dans mes tableaux le désir de découvrir le caché et l’invisible, par delà les cours, les jardins ou les escaliers, derrière les murets et au bout des chemins.

 ———-

Beni Gassenbauer was born in France in 1949 and settled in Jerusalem in 1976.​
Gassenbauer’s medium is watercolor on paper and he very ably applies transparent layers of paint to create a very rich texture of sharp-focus images. He conveys a sense of drama and adventure in his color application, moving a seemingly random but nevertheless deliberate and rich pigment in the water puddle from the pale pinks of the morning light to the deep, dark shadows created by the harsh Mediterranean sun. This is Gassenbauer’s magic. His tools cannot be more prosaic, but with these simple elements he transforms the paper into a seemingly boundless field of space and light.​
Gassenbauer seduces the viewer to pause and take notice of all the details – a tree, a rock, a wall, or the distant mountains enveloped in the special hue of desert light. The sheer accumulation of details gives a sense of energy and animation to the unpeopled compositions.​
Particularly impressive, both from a visual and technical standpoint, is the artist’s interplay between the two-dimensional paper and the three dimensional space. Here, as in other works, Gassenbauer’s meditation on nature, while not intentionally religious conveys in it the immanence of the sacred.

​MAREK YANAÏ​      Bezalel Academy of Art, Jerusalem

About the exhibition: Beni Gassenbauer and Marek Yanai, Jerusalem double perspective, May 2013:

 

About the exhibition: Jerusalem, double perspective, Beni Gassenbauer and Marek Yanai- May 2013:
​INVITATION TO GAZE:

An invitation to gaze at watercolors is an invitation to wander. The eye wanders back and forth from one area to another, from the whiteness of the paper to the spot of paint, and within the spots – in and out of the shallow depth of the skins of paint. Each touch of the brush, each touch on touch, sketches not only the depiction of the house, mountain or object, but also the way that the brush has moved.
When it’s a double invitation, an exhibition by two, things are even more sharpened. The wandering widens and the eye formulates one experience also according to its experience of the other.
When the two are Marek Yanai and Beni Gassenbauer, good friends, once teacher and pupil, even more so. The same city, the same landscapes, and almost the same angle of view, allow us to give ourselves over to looking at one and the other and to distinguish each one’s special way of working.
While Beni leads us with confidence, Marek makes only suggestions. With one, the whiteness of the paper bears witness to a spot of light; with the other it opens gaps of wandering between the spots.
Beni Gassenbauer, an ex-dentist, doesn’t lay down the tool of his precise craft. With maximum attention he gives us the pleasure of being in the presence of beauty. The views he has discovered are presented to our eyes as an artist’s gift. Here is the open gate of house number 6 , we can go to the end of the path and back. The anemones expect us to take hold of them and lift them to our nostrils. The distant landscapes are also within the reach of hand and eye. The ability to touch doesn’t disappear, all the way through the width, depth and surface of the picture.
With Marek, those same houses planted on the slope become a vision only. Dark areas are interpreted by us as shadows and thereby define the adjacent spot us nothing less than the wall of the house. The weave of shadows, near and far, creates a layout of brushstrokes dependent on one another. Only our act of connection bestows on them their whole form.  So it is in the wrinkles of the figure and in the folds of the hills.
The awareness of the two artists of the act of painting is also shown with two faces.
Beni’s pictures proclaim the victory of the eye. Nothing is missing. Every detail is caught in all its qualities, and every texture, light and weave is reconstructed with success. The row of palm trees, the array of olive trees or the group of pines await us there, at the place where the painter experienced them.  This willing dedication to the view of nature contains within itself the belief that beauty is embodied in the objects themselves. That our world contains views that are worth experiencing, that the artist through his powers of sight and his painting, is capable of bestowing them as a gift.
With Marek, a sense of ‘artistic freedom’ creeps in.  The touches of water flutter and are busy with the internal dialogue amongst themselves. The painter leads and expresses and mainly organizes. The doors of the entrance hall do not reveal a view of the courtyard to whoever is descending the steps. The white area of the outside and its direct continuation in the wide streak of light on the floor creates a ‘pillar’ that separates and mainly leaves us in the narrow space of the stairwell, demanding  of us to occupy ourselves with the system of coordination of the vertical and horizontal lines and the diagonal of the banister.
The oil painting emphasizes the power and the authority of the artist to organize even more clearly. The window frame on the right, the bowl of fruit, the apple, the candlestick and the book, are all precisely laid out in the points of opening of the woven pattern beneath them. The window bars too lose their iron actuality and here become a painter’s grid. A yardstick to measure the objects around it. No sky, treetop or cloud will appear beyond it and disturb its geometric cleanness.
Did we say two artists? Or maybe two faces of the act of painting, and mainly two ways of experiencing reality and through them « catching » beauty .

David Ivgy

———-

Individual exhibitions: 

​- 2013  Matsart Gallery, Tel Aviv

– 2013  CHUV, Lausanne, Switzerland

​- 2012  Private exhibition, Lausanne, Switzerland​
– 2012  Jerusalem International YMCA

– 2011  Private exhibition, Lausanne, Switzerland​

– 2010  Niederhauser Gallery, Lausanne, Switzerland​

– 1999  Mayanot Gallery, Jerusalem​

– 1998  Aktuarius Gallery, Strasbourg, France​

– 1997  Safrai Gallery, Jerusalem​

– 1996  Aktuarius Gallery, Strasbourg, France

– 1995  Dufresnoy Center, Paris​

– 1994  Safrai Gallery, Jerusalem​

– 1992  Safrai Gallery, Tel Aviv​

– 1991  Jerusalem International YMCA​

Collective exhibitions:

– 2014 Noyart, Azrieli Towers, Tel Aviv

​-1998  Artexpo, New York

-1993  Jerusalem International YMCA​
-1991  Jerusalem Artists House​

———–

http://www.beni-gassenbauer.com/

https://www.facebook.com/beni.gassenbauer

http://vitrinartcollectives.wordpress.com/2014/03/09/beni-gassenbauer-painter-watercolor-israel/

———–

CLIQUER SUR UNE DES IMAGES DE LA GALERIE POUR OBTENIR LE CARROUSEL. LES DEFINITIONS D’IMAGE SONT CELLES DES AUTEURS

CLICK ON THE IMAGES OF THE GALLERY TO GET THE CAROUSEL.THE IMAGE DEFINITIONS ARE THOSE OF THE AUTHORS

———–

Artist authorship + no commercial use + no modification           Copyright ©Beni Gassenbauer 

Vitrinart      © Copyright 2012-2014   All right reserved